Partagez | 

 Sorti en mer, au large de Magantile

Anjo Zwartavatar

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : au Gothika comme d'hab

Renom
Equipement:
Berrys:
1000000/10000000  (1000000/10000000)

Sorti en mer, au large de Magantile   Dim 12 Mai - 10:07
Ayant trouvé un bateau, je décidai de fuir mon ile au plus vite avant que des renforts n'arrivent. Je n'avais eu aucune nouvelle de mes équipiers, mais des explosions et des coups de feu retentissaient encore sur l'ile. Je décidai de faire le tour du bateau, c'était une caravelle de marchand. La calle était pleine de nourriture, de boissons et d'armes. Je retournai sur le pont, je rentrai dans la cabine du capitaine, inspecta tout et trouva une carte. C'était la carte de West Blue. Je vis une ile pas très loin, il s'agissait d'Illusia. J'arracha la carte du mur, et me dirigea vers la barre. Tout à coup une explosion retentit sur l'ile, elle était plus forte que toute les précédente. Quand je regardais je me rendis compte que c'était le port qui était en feu, les navires encore amarré avaient explosé, les soldats de la marine semblaient perdus, mais ils tiraient quand meme, ils avaient établis un campement sur les quais. Je ne reconnaissait pas mon ile. Les explosions continuait sur l'ile. Au bout d'une demi heure je n'entendis plus rien, l'ile avait presque disparu de mon champ de vision. J'attache une corde a la barre pour aller tout droit. Je m'endormis tranquillement, mais blessures attendraient. Je fus réveillé par une grande secousse, je me levais, courait à la barre, et vus qu'un bateau me suivait, mais pas un bateau du gouvernement, un bateau de pirate. Il m'aborda, les pirates sautaient à bord du navire, coupaient les cordages, puis me courrirent dessus, je sorti mon sabre, et donna un coup, un homme venait d'apparaitre, il avait bloqué mon coup. Les pirates avaient formés un cercle autour de nous. Le pirate tournait autour de moi, je l'observer, il frappa à gauche, je parrer, il frapper à droite j'évitais son coup. Les pirates tiraient en l'air pour augmenter l'ambiance. Leur camarade décida de me sauter dessus, je donna un coup de sabre, il ne l'évita pas. Du sang coula, je lui avait tranché le bas des cotes. Je continuais à frapper, le pirate commençait à perdre du terrain, les autres sentant ma victoire décidairent de l'aider, je me retrouver plié sous le nombre. Le capitaine arriva, rigola et m'arrache mon sabre.
-Un minable comme toi n'a pas le droit d'avoir une arme pareil.
-Va te faire foutre, cette armes est à moi, laisse moi t'affronter, le gagnant pourra garder l'arme.
-Tu es sur petit, tu vas perdre, mais moi sa me va.
-J'ai pas peur de la mort.
-Bien.
Ses hommes me lachèrent, je récupera mon arme, lui pris un couteau. Les pirates étaient retournais sur leur bateau. Le capitaine des pirates couru vers moi, je para son coup. Je frappa les cotes de mon adversaire, il tomba, mais se releva et lança son arme sur moi, je l'évitait facilement, quand un deuxième couteau m'atteignit dans le ventre. Je lacha mon arme, tomba au sol, je crachais du sang, le capitaine s'approcha de moi, pris son couteau, me pris la tête, posa sa lame sur ma gorge.
-Tranche vas-y !
Le pirate paru surpris par mon assurance alors que je me trouvais aux portes de la mort. Il appuya la lame, une goute de sang roula sur ma gorge, mais il n'osa pas appuyé pas plus. Je le poussa en me relevant, sans prendre mon sabre, je lui sauta dessus, avec son couteau, je lui planta le pied, il cria. Je le repris, lui planta la lame dans la rotule, donna un coup de pied dans la garde pour planter la lame au plus profond, le pirate s'écroula au sol, il criait. Je repris le couteau, lui trancha le ventre, du sang coula. Je léchais la lame du couteau. Les pirates me prirent pour un démon. Le pirate m'implora son pardon.
-S'il te plait, excuse moi, rejoins mon équipage en tant que mon second, je m'excuse, je n'aurais pas du te chercher, je t'en pris ne me tue pas !
-Si un homme a peur de la mort, c'est qu'il n'est bon à rien. Mais avant de te tuer, tu vas voir ton cher équipage ainsi que ton navire patirent en ruine.
-Non ne fais pas ça !
Je ramassa mon sabre, sauta sur le pont de l'autre navire. Les pirates avaient leurs armes braqués sur moi. Je donnais des coups de sabre, au bout de deux minutes plus un seul pirates n'étaient en vie.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anjo Zwartavatar

Messages : 65
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 20
Localisation : au Gothika comme d'hab

Renom
Equipement:
Berrys:
1000000/10000000  (1000000/10000000)

Re: Sorti en mer, au large de Magantile   Dim 12 Mai - 15:38
Je retournai donc sur le bateau où se trouvait le capitaine, agonisant et criant de souffrance. Je rengea mon sabre dans son fourreau, ramassa le couteau, m'approcha de ma victime, lui plaqua la lame sur la gorge jusqu'à se qu'une goutte de sang coule. Je le regardait souffrir, lui pris les cheveux avec ma main libre, lacha le couteau et lui planta mes doigts dans les yeux. Le capitaine pirate hurla de douleurs. Il était en train de me supplier de l'achever. Je le regardais, sans rire ni même rien éprouver, pourtant c'était le premier homme que je torturais. Je descendis à la calle, pris une bouteille de rhum, et je remontais en courant. Je fus de retour devant ma victime, je débouchona la bouteille, en bu une gorgée et versa le reste sur le pirate en explosant la bouteille sur lui. J'alluma une allumette, et la lacha sur le pirate. Avec l'alcool il pris feu comme une torche humaine, mais ne pouvais pas se déplacer pour aller dans l'eau. Au bout d'un certain temps durant lequel il criait et gesticulais, je lui jeta un sceau d'eau pour arreter le feu. Je pris un baton et lui brisa les deux jambes, puis pendant qu'il pleurer de douleurs, je me pencha sur lui.
-Adieu !
Avec ce mot, je lui tranchais la gorge comme on égorge un porc. Je pris le corps, le mis sur le bateau pirate et mis le feu au bateau. Je repartis donc en direction d'Illusia. Durant le voyage, je contemplai la trace de sang, pensif. Le reste du voyage fut calme, personne ne vint me chercher. Au bout de dix jours de pleine mer, je fus en vue d'Illusia, j'allais y vendre les produits des marchands et peut etre recrutés des membres pour mon équipage.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dr Large et le député canadien Jaffer vous invitent à
» L'Homme au sourire large
» [Nains] Epée courte et large naine
» [SORTIE] L'Abîme invitation chez Kanaxai [Terminé]
» Une large coalition de l’opposition réclame la démission de René Préval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Green Line RPG :: RP :: Les Blues :: West Blue :: En mer-