Partagez | 

 La rencontre avec les révolutionnaires !

Jobu TaberuChef d'Unité Révolutionnaireavatar

Messages : 32
Date d'inscription : 26/05/2013

La rencontre avec les révolutionnaires !   Jeu 18 Juil - 14:56
Je suis parti de l'île du Karaté pour aller vers ma destiné, celui de devenir un révolutionnaire. Depuis le début, j'étais destiné à les rejoindre. Lorsque j'en ai parlé avec le senseï, il m'a dit qu'il l'avait senti, que je devrais le rejoindre. Ce senseï est incroyable, il avait pu deviner toute mon histoire, mais il connaissait aussi tout sur moi, comme si j'étais un livre. Mes points faible, mes aptitude à combattre, mon péché mignon, mon histoire... Il les savait comme si je lui avait raconté tout ça avant de le rencontrer. Il m'a dit que si moi aussi je maitrisais le pouvoir que j'ai, je pourrais le faire. Je me demande de quel pouvoir il parle. A part le karaté des hommes-poissons, je n'ai aucun pouvoir en moi. Je n'ai pas mangé de fruit du démon mais pourtant j'ai un pouvoir. J'aurais tellement voulut qu'il me le dise, mais il a refusé, je dois me débrouiller pour trouver ce que c'est. En tout cas, il a bien était sympa de me dire où se trouve le quartier général des révolutionnaire. Maintenant, je m'y dirige avec une barque, je ne veux pas m'épuiser à nager, on sait jamais ce qu'on me prépare à l'arriver.  Je m'approche lentement, me laissant guider par le courant qui m'emmène vers l'île. Je scrute l'horizon pour voir si quelqu'un apparaît sur la terre ferme mais personne. Je pense qu'ils ont déjà vue que j'arrivais, ils attendent surement que j'arrive. Au pire, j'ai tout mon temps pour accomplir mon rêve, il va falloir bien organiser mon plan si je veux réussir. J'ai absolument besoin de leur aide pour parvenir à mes fins. De plus, il faut que j'améliore mes techniques de combat qui laisse encore un peu à désirer d'après le maître. Il m'a dit que sur mon chemin, je trouverai toujours plus fort, surtout si je vais à l'aventure sur la mer de Grand Line. Il m'a dit que contre un utilisateur d'un fruit du démon, j'aurais un avantage, mais il sera très léger car tout dépend sur qui je tombe. Certains ont un fruit zoan, d'autre paramécia et encore d'autre logia. Et après, il faut prendre en compte s'il s'est s'en servir correctement ou pas. Il faut donc que je m'améliore encore plus que ces deux ans qui se sont écoulés.

Je suis à présent sur l'île et personne en vue, juste un brouillard assez épais qui m'empêche de voir loin. Je marche alors droit devant moi espérant trouver un bâtiment cacher derrière la brume. Puis, une présence apparaît. Elle est juste devant moi et se déplace. Elle se rapproche de moi, mais ne semble pas avoir de mauvaise intention. Nous sommes désormais tout les deux en face, lui et moi, sommes de la même espèce, nous sommes des hommes-poissons. Il se présente en premier et dit qu'il a était envoyé afin de savoir qui je suis et la raison de ma visite sur cette île. Cet homme s'appelle Sakana, jamais j'ai entendu parler de cette personne notre île, il a dû la quitter il y a longtemps. Après avoir entendu ses paroles, j'enchaîne en me présentant à mon tour. Ensuite je lui dis tout concernant ma venu sur l'île. Il commence alors à me regarder avec un regard plutôt colérique, comme-ci ce que j'avais dis était une erreur. Il prend d'un coup son trident et arrive à grande vitesse sur moi. J'ai tout juste le temps d'esquiver, mais pas de contre-attaquer. Il revient à la charge mais cette fois, je suis prêt. Lorsqu'il arrive, j'esquive encore une fois mais au moment il s'apprête à se retourner, je lui donne un coup de paume en plein face. Ce coup le déséquilibre et donc je lui prend son trident et lui met juste en dessus son cou. Il ne peux plus rien faire. Alors que j'ai mis à terre l'homme-poisson, une autre personne arrive derrière moi, mais applaudissant le spectacle. Je relâche mon emprise sur Sakana et me dirige vers cette homme inconnu qui a fait apparition.

J'ai le droit encore à un nouveau face à face avec un gars. Nous sommes debout, moi les bras croisé le regard fixe, et lui la tête et toujours à applaudir.

« Bonjours monsieur, je suis Tobu Taberu et désirait rencontrer votre maître s'il vous plaît. J'ai besoin absolument de le rencontrer, alors je vous prie de bien vouloir m'emmener le voir. Votre collègue n'a pas voulu et à eut plutôt envie de m'agresser, je n'avais que le choix de me défendre contre sa féroce attaque. Mais veillez accepter mes sincères excuses face à ce grabuge. »

- Haha ! Je vois bien qu'on est tombé sur une personne bien polie pour une fois, ça changera de d'habitude. Moi aussi je dois m'excuser pour ce problème qui n'aurait pas dû avoir lieu. Je suis Daiken, un des 5 sous-chefs. Donc tu vu veux le maître ? Pas de problème, lui aussi et pressé de te voir après cette prestation. Nous avons tout vu. Sakana ! Rentre tout de suite et va dans tes quartiers, nous parleront de ce qui vient de ce passer après avoir fait plus connaissance cet homme ! Suis-moi Jobu, nous avons beaucoup de chose à faire. »

Je vais à présent bientôt pouvoir les intégrer, je vais bientôt devenir un révolutionnaire. J'ai tellement hâte ! Mais ce Sakana n'a pas l'air de bien m'aimer, je ne sais pas pourquoi mais il y a quelque chose qui le dérange chez moi. Lui aussi hait les hommes-poissons ? Moi je hait ceux qui n'aime pas les humains, mais lui ce doit être encore autre chose. Mais bon, d'abord je dois me concentrer sur ce que vais dire devant le maître et faire après avoir intégrer leur camp. Il va falloir que j'agisse sur ce monde pour montrer qui je suis. Je n'ai commis presque aucun crime, sauf celui du bateau mais il n'a pas dû être signaler par les hommes de la Marine. Tien, j'arrive dans une très grande salle, il y a tellement de monde, c'est incroyable ! C'est tout ça les soldats de l'armée révolutionnaire ? Ba elle est vachement grande, j'en crois pas mais yeux. Je comprends pourquoi le Gouvernement la redoute. Ho ! Il y a un trône avec quelqu'un dessus, ça doit être lui, le maître...

Daiken : « Chef Akuma, voici la personne qui est venue sur l'île. Tout connais déjà la raison de sa présence et son nom donc pas besoin de te le rappeler.  

Akuma : Oui Daiken... Alors Jobu, tu veux faire parti de mon armée d'après ce que j'ai entendu.

Moi : C'est exact monsieur, je voudrais vous servir et devenir l'un de vos subordonné.

Akuma : C'est vraiment rare de tomber sur des gens aussi polie que toi. Je crois qu'on va bien s'entendre tout le deux. Bon, alors que ton souhait soit exaucé, je te nomme chef d'unité de l'armée révolutionnaire. Avec ce grade, tu as le droit soit de créer une flotte ou soit être à la botte de l'un de mes sous-chefs.    

Moi : Bien grand chef Akuma.

Daiken : Aller suis-moi, je vais te montrer tes quartiers. »

C'est exceptionnel ! Je suis un chef d'unité alors que je viens d'arriver. Cela veut dire qu'il voit un talent en moi. Je le servirais toute ma vie, Akuma, tu es mon dieu !


J’exterminerais les pirates, la Marine et le Gouvernement Mondial !

Prime:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» Orthographe tu me tues et tu meurs avec moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Green Line RPG :: RP :: Les Blues :: South Blue :: Royaume de Saint Urea-