Partagez | 

 RP #2, partie 1: Décision

Ryoku Reikunaavatar

Messages : 37
Date d'inscription : 27/06/2014

Renom
Equipement:
Berrys:
1000/1000  (1000/1000)

RP #2, partie 1: Décision   Ven 4 Juil - 18:41
RP #2 ! Partie 1!

Ryoku se réveille soudainement, la pièce est vide et silencieuse… La jeune fille ! Sanae ! Disparue ! Il se lève et regarde autour de lui, personne n’est dans cette pièce. Il sort donc soudainement de sa cabine et rejoint le pont en courant… Personne… Le navire avance à l’aveugle ! Où sont les gens qui s’occupent des voiles ? Qui dirige le navire ? Personne ! C’est comme si le navire n’avait que son capitaine à son bord. Soudain une ombre grise se jette et il ressent une douleur intense au niveau du cou, puis il sent comme une libération de chaleur et d’eau… Il commence à suffoquer soudainement et à se tenir le cou… Le plancher et ses mains étaient recouverts d’un liquide rouge… Du sang ! Il s’écroule sur le sol, suffoquant dans son propre sang et d’un coup le navire se retourne sur le dos… Ryoku tombe à la mer et coule en direction des abysses… Il étouffe… Il suffoque… Il sombre…

Matelot : Capitaine !

(Ryoku se redresse soudainement la main à la gorge, sa respiration était sifflante)

Matelot : Euh… Tout va bien Capitaine ?

Ryoku, avale sa salive, se masse un peu le cou puis affirme en se raclant de la gorge : Oui oui… Tout va bien, merci matelot tu m’as sorti d’un mauvais rêve…

Matelot : Euh… Il n’y a pas de quoi mon Capitaine.

Ryoku : Alors… (il se racle la gorge) de quoi s’agit-il ?

Matelot : Il s’agit de la fille monsieur.

Ryoku, surpris : la fille ? (il se rapella soudainement de son rêve, s’est-elle échappée ? A-t-elle tué des hommes ?)

Matelot : Oui, elle s’est réveillé, elle ne voulait pas vous déranger, elle m’a dit que vous devez la rejoindre sur le pont.

Ryoku, se lève : Allons bon ! Voyons ce que cette demoiselle me réclame. Vous pouvez disposer.

Matelot : Bien mon Capitaine !

(Ryoku sort de sa cabine et sent la fraicheur de l’air marin, il inspire profondément cet air en le savourant)

Voix féminine : Belle journée n’est-ce pas ?

(Ryoku se tourne sur sa droite, la jeune Sanae était posée contre le mur à côté de la porte, toujours en robe de nuit.)

Ryoku, courtois : Bien le bonjour Mlle Tatsumi, bienvenue à bord de mon bâtiment (il la salue) !

Sanae : Bonjour, Ryoku (dit-elle avec un sourire)

Ryoku : Vous avez demandé à me parler jeune fille ?

Sanae : Fille ? Je ne suis plus une gamine !

Ryoku : Oh ? Quel âge avez-vous ?

Sanae : Je… J’ai 22 ans !

Ryoku : Moi 24, alors vous êtes une jeune fille ici ! (il rigole un peu)

Sanae : Bref ! Je voulais vous… (Ryoku l’interrompt)

Ryoku : Excusez-moi, jeune fille, peut-être pourrions-nous parler dans mes quartiers ? En intimité ?

Sanae, rougit : Soit ! Je vous suis ! (Ils entrent dans ses quartiers puis ils s’assoient. Ryoku prend deux verres et les remplis de rhum)

Ryoku : Alors, que voulez-vous me dire ? (il lui tend son verre qu’elle prend puis elle s’assoie sur le petit lit)

Sanae : Voilà… déjà premièrement je voulais vous remercier de m’avoir sauvée. Je pense que si vous ne m’auriez pas tirée de là, je n’ose même pas imaginer…

Ryoku : Je vous en prie jeune fille, c’était bien de mon devoir de pirate gentleman de sauver une jeune lady aussi ravissante mais tout aussi fragile.

Sanae, bois d’un coup son verre : Arrêtez avec vos jolies phrases s’il vous plaît… Je voulais juste vous dire que pour payer ma dette… Je veux bien m’engager en tant que membre de votre équipage !

Ryoku : Et bien c’est parfait ! Mais que sais-tu vraiment de la mer ?

Sanae : Et bien… Ma voix est perçante, et je pense être très utile en tant que seconde Ryoku ! Je pourrai retranscrire vos ordres et les faire connaître à tout l’équipage ! Et je pourrai m’occuper de la barre si vous le souhaitez !

Ryoku : C’est bien ! Et en combat, tu t’y connais ?

Sanae : Mon père était d’un rang aussi élevé qu’un noble, il m’a appris à me défendre au sabre !

Ryoku : Tu es bien consciente… que la piraterie ce n’est pas la noblesse… Nous les pirates, nous pillons, nous volons, nous prenons tout ce que nous voulons, et si on en a envie, nous violons les plus belles vierges du monde ! As-tu bien conscience de ton engagement ? Tu peux toujours refuser et retourner à ta petite vie ?

Sanae : J’ai bien conscience de ces détails Capitaine. Je les accepte, je me défendrai comme je peux mais n’espérez pas que je me laisse faire si un de vos camarades me touche les fesses !!!

Ryoku : Sanae, tu as de la chance, je ne suis pas un homme sans valeur et honneur, je respecte la vie, l’intimité et les choix de mes camarades sur ce navire. Tu es sur mon bâtiment ici, donc vous vous pliez à mes règles, c’est moi qui fait la loi et qui gère les tensions ici ! Cependant, s’il n’y a pas trop de mal, je vous autorise à vous défendre.

Sanae, soulagée : (ouf) Merci…

Ryoku : Bien ! Nous allons donc te tester Sanae Tatsumi ! Voici ta première mission ! Nous avons fuis le camp des jumeaux bollards, cependant je suis sûr que nous pouvons obtenir quelque chose d’intéressant dans ce camp.

Sanae : Vous dîtes « nous » ?

Ryoku : Oui… Je t’accompagnerai pour ta première mission !

 

A suivre !! (La suite sur Mont Corvo dans l’Île de Dawn !)


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Partie de plaisir
» L'heraldique des blasons - Partie 1
» Habs vs Bruins (partie 6)
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» RÉSUMÉ DE LA PARTIE 37 !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Green Line RPG :: RP :: Les Blues :: East Blue :: En mer-