Partagez | 

 Un début particulier pour une équipe particulière

Kuso Fumeiavatar

Messages : 15
Date d'inscription : 14/07/2014

Un début particulier pour une équipe particulière   Sam 19 Juil - 12:16
L’aventure de notre héros va à présent commencer. Mais pour le moment, il l’ignore encore. Pourtant, c’est en cet endroit qu’un événement va provoquer la formation de ce futur groupe, The Heroes Of The World. Actuellement il n’est pas complet, seulement composer de Kuso et de Kura. Ces deux-là se trouvent dans un bar plutôt calme et agréable pour se reposer. Assis près du comptoir, il attende de recevoir une requête pour avoir de l’argent, car ils n’ont plus rien, même pour boire. Il ne savait pas non plus, mais la chance sera doublée pour lui, car il aura aussi une quête en plus d’avoir une équipe complète. Enfin bref, voici le début de cette aventure :

« Ah j’en ai marre ! J’ai trop soif ! Cela fait une éternité que je n’ai pas pu boire... Kura... Dit moi qu’on a encore de l’argent, dit Kuso en étant avachi sur le comptoir.

- Je te le répète. Nous n’avons plus rien, on est fauché, si seulement on avait du boulot, dit Kura avec un air assez inquiet. »

La serveuse se rapproche des deux jeunes avec un grand sourire. Elle leur demande alors leur commande, c’est alors qu’avec peur, Kura répond :

« Désolé mais nous n’avons plus d’argent, nous l’avons dépensé pour nos provisions juste avant de venir ici. Si nous sommes dans ce bar, c’est pour trouver du travail.

- Ha je vois. Et bien je peux peut-être vous aider. Que cherchez-vous comme job ?

- Ce n’est pas commun mais... Est-ce qu’on pourrait aider des personnes qui en auraient besoin ? Ranger un endroit, chercher un objet, retrouver un chien... Ce genre de chose vous voyez.

- Ou encore traquer des criminels ! rajouta Kuso.

- Tais-toi donc imbécile, ne dit pas de sottise pareil.

- Ba quoi. Tu sais très bien que je pourrais m’en occuper...

- Criminel... Vous feriez mieux de ne pas vous mêler à ce genre d’histoire, surtout par ici.

- Hein ?! Pourquoi ? Je veux en savoir plus !! Qui dérange cette île ?

- Personne... Ne parlez pas de ça... C’est dangereux... »

Puis un grand bruit provoque un long silence. Les portes du bar sont détruites, par un grand homme accompagné par d’autres plus petits affichant un sourire et un air malfaisant. Le grand homme regard autour de lui, marchant en direction du comptoir. Il s’arrête et crache par terre. Il soupire un coup pour ensuite parler et dire ce qu’il pense :

« C’est quoi ce bordel ? Que font des tels gens dans MON bar !? Berk... Vous me dégoutez tous. Un si bel endroit souillé. Bon allez, foutez le camp de MON bar. Et quand ce sera MA ville, veuillez ne pas y mettre un seul pied, okay ?! Hé serveuse ! Donne-moi tout ce que tu possèdes comme alcool. Nous, on n’est pas des gamins, on ne prend pas de jus d’orange, hein les petits. Dégagez de ce comptoir, il est à moi ! »

Kura tremble. L’aura dégagé par cet homme est effrayant. Elle ne peut bouger et regarde son compagnon, qui lui n’a pas bougé, il regarde toujours la serveuse. Il ne s’est jamais retourné, même pour voir le raffut provoqué par cet homme. Tout ce qu’il veut c’est attraper le fameux criminel qu’il recherche. Sauf qu’il ignore qu’il est plus près de lui qu’il ne le pense. Alors que le grand homme se rapproche encore. La serveuse est terrorisée, elle voit le monstre arrivé, se positionnant juste derrière notre jeune et petit héros. Le grand homme est très remonté contre Kuso qui n’a pas écouté une seule de ses phrases. Alors qu’il rapproche son visage vers sa tête, d’un coup, Kuso se relève et crie d’un coup :

« Mais dites le moi purée !!! »

Tous les clients regardent l’action se déroulé avec les yeux grands ouverts. Ils ne reviennent pas à comprendre. L’homme malfaisant s’est fait frapper et se retrouve à terre. Kuso qui est confus, jette un œil derrière lui et voit le gars. Il est surpris et s’excuse. Il se met à rire alors que l’ambiance est plutôt remplie de peur. La plupart des clients partent d’un coup car ils connaissent déjà la suite des événements. Le grand homme se relève mais ne montre pas son visage, il le cache avec sa main. Notre aventurier lui demande s’il a mal et s’excuse de nouveau puis par politesse lui tend la main pour qu’il la serre. Il est tout content à ce moment car il se croit mature. Mais l’autre homme n’est pas très satisfait de ce qui s’est produit. Il lui prend la main puis le balance contre le mur. C’est alors que Kura peut apercevoir la colère parfaitement représenté sur le visage du criminel. La serveuse, toujours envahie par la peur dit :

« Je vous avais dit... de ne pas vous en mêler... c’est cette homme... le bandit qui pillent puis prend possession de toute la ville... il est très dangereux... »

Kura qui a écouté chaque mot, comprend à présent la situation dans laquelle ils se trouvent. La bandit prend par le coup Kuso et le soulève.

« Gamin... Tu as fait une grosse erreur en me frappant. Maintenant tu vas me le payer. Sauf que moi je vais te tuer !!!!!!!!!!!!! »

Au même moment, une professeure entre dans le bar accompagné de deux élèves. Elle est exténuée et veut boire un bon coup bien frais. Mais elle se voit ce qui se passe, et là elle change complètement. Elle effectue un bon rapide sur le grand homme pour qu’il lâche le jeune garçon. Elle sort sa règle et s’apprête à le frapper en disant :

« Frapper un jeune garçon... Vous n’avez pas honte ! »

Sauf que le bandit attrape le bras de la jeune femme. Il la regarde et semble heureux de sa prise. Il la prend contre la serrant contre son corps. Comprenant les intentions de l’homme, elle se débat de toutes ses forces. Les deux jeunes élèves observent la scène, et au lieu d’avoir peur, elles sont émerveillées. Les autres gars les entourent avec eux aussi cet air si pervers. La situation empire de plus en plus. C’est alors que le seul client qui reste se lève. Se rapproche du groupe de bandit, les jette dehors comme si de rien n’était et se rassoie pour finir son verre. Même le chef de la bande s’est fait expulsé. La colère monte encore d’un niveau. Il ne supporte pas de se faire humilié dans sa, soi-disant, ville. Pendant ce temps, Kura est allé voir Kuso qui était encore à terre. Il se relève avec quelques douleurs mais superficielles. Kura lui explique alors qui est l’homme. Après avoir enfin toutes les pièces du puzzle, il sourit de joie et marche en direction de la sortie. Mais avant, une dernière réplique pour la serveuse :

« Bon j’ai compris, je vais vous débarrasser de ce gars. Par contre ce n’est pas gratuit, je veux des boissons en échange. Ne vous inquiétez pas, je suis le leader du futur grand groupe du monde... The Heroes Of The World ! Retenez bien ceci ! »


Puis il sort avec le sourire, mais aussi en mode concentré. Le combat va alors commencer...           


PAS TOUCHE A MES AMIS, OKAY ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuso Fumeiavatar

Messages : 15
Date d'inscription : 14/07/2014

Re: Un début particulier pour une équipe particulière   Mar 22 Juil - 16:07
Le combat s’apprête à commencer. Kuso sort du bar avec l’intention de mettre un terme eux agissements du bandit prenant tous ce qu’il peut afin de conquérir le village. Le jeune garçon s’étire avant de charger sur le groupe de malfrat se relevant après avoir été jeté dehors. Les grincements de dents ainsi que les poings se serrant s’entendent. La colère prend le dessus sur l’esprit de ces pauvres gars. Kuso ne peut avoir que de la pitié envers eux. Ils sont si faibles, mais pourtant ils se disent supérieurs et puissants. Malheureusement, ils sont tombés sur un mur trop haut pour être franchi. Notre héro connaît très bien ce mur. Il a déjà pu en faire l’expérience mais n’a pas voulu abandonner, mais devenir plus fort pour un jour le détruire et le franchir. Mais il sait qu’il ne pourra pas seul, c’est pour ça qu’il a besoin de coéquipier. Mais bon, revenons à notre cher et tendre combat qui va débuter. Le premier à attaquer est le chef des bandits. Il jette son poing vers l’avant tout en poussant un cri plein de haine. Kuso se permet de l’esquiver tranquillement avec le sourire. Les autres suivent le mouvement en se lançant sur le jeune garçon.  Un saut suffit pour esquiver et les envoyer se rentrer dedans. Aucun n’agit avec intelligence, il laisse juste la colère agir pour eux. Sauf que ce n’est pas la solution à prendre. Leurs mouvements sont peut-être plus puissants et rapides, mais faciles à prédire. Et vu que Kuso est concentré, aucune chance qu’il se fasse toucher par de telles bêtes idiotes. Mais vu qu’il a l’avantage, il préfère s’amuser un peu avec eux.

Pendant ce temps, Kura est en compagnie de la jeune femme, les deux sœurs jumelles et de l’homme à lunette. Elle est actuellement en train de voir si le bras de la femme n’a rien.

« C’est bon, ce n’est que superficiel, dit Kura.

- Merci pour tout. Quel est votre nom ?

- Moi c’est Kura, heureux de vous connaître, dit-elle avec sourire.

- Moi c’est Hibana, Hibana Tanaka. Je suis également enchanté de te rencontrer. Je suis un professeur. Voici mes deux élèves, Riko et Ako. Elles sont sœurs jumelles. Euh... Que faites-vous ici ? Qui est ce garçon ? Et ce grand homme, que voulait-il ?

- Ba on était venu nous rafraichir un peu. Malheureusement on n’avait plus un rond en poche. Nous avons alors demandé un boulot à la serveuse. Elle n’a pas osé, mais cet homme pose problème dans cette ville. Alors Kuso a décidé de s’en occuper. Après tout c’est notre métier d’aider les gens.

- Votre métier ? Mais vous n’êtes que des enfants. Vous devriez faire plus attention !

- Enfant hein ? J’AI 20 ANS OKAY ?!

- Hein ?! Excusez-moi, mais votre physique n’y paraît pas. Je m’excuse encore. Et quel âge à ce garçon alors ? Il paraît plus jeune.

- Lui ? Il a 16 ans. C’est vrai qu’il est jeune, mais n’empêche qu’il est fort. C’est lui qui a eu cette idée d’aider les gens qui en avaient besoin.

- Mais pourquoi ? Je ne comprends pas tout...

- Lui et moi avons eu une enfance différente de toutes les autres. Nous avons été des sujets d’expériences pour devenir des soldats. Il a reçu un pouvoir, un fruit du démon. Depuis son corps peut devenir de la gelée. Il peut ainsi résister aux armes, aux coups de poings et aux coups de pieds. En clair, il est invincible. C’est pourquoi il a décidé de mettre au service son pouvoir à ceux qui en ont besoin.

- Ha... Je comprends mieux. C’est triste...

- Non, pas tant que ça. Après tout, nous aimons bien notre vie actuelle. »

Le seul homme restant dans le bar fini son verre et lève la tête pour réfléchir. Il est dans ses pensées. Les deux sœurs ne bougent pas, ils se regardent juste en essayant de comprendre. Le professeur a le visage tourné vers celui de Kura qui a un grand sourire. On peut ressentir la joie tout autour d’elle. Ensuite, elle se déplace en direction de la sortie.

« Bon, je vais rejoindre cet abruti, avant qu’il ne fasse trop de grabuge. On a assez de problème comme ça, alors qu’il n’en rajoute pas. »


Puis tous la regardent sortir. C’est comme s’ils étaient envoutés par les mots qu’elle a prononcé avant. Chacun leur tour, il traverse la porte d’entrée pour suivre ce qui est pour eux une lueur d’espoir. Le dernier à sortir est le mystérieux adulte à lunette. Il se lève sans se presser. Juste avant de passer la porte, il sourit et dit :

« Aider les gens qui en ont besoin hein... Pas bête... »

Lorsqu’il arrive, Kuso est seul en face du seul encore debout, le fameux bandit voleur de propriété. Il le regarde avec amusement alors que le malfrat respire fort et baisse la tête. Il est épuisé, il n’a presque plus de force. Il commence à sortir un sabre, et d’un dernier effort, il court en poussant un cri pour s’auto-encourager. L’adolescent est désormais à sa portée et donc l’embroche puissamment. Alors que le professeur pousse un cri de terreur, Kura rit pour se moquer. Les autres la regardent avec de l’incompréhension. Le bandit souffle fort, soulagé d’en avoir fini. Puis il remarque vite que quelque chose ne va pas. Kuso, qui faisait semblant d’être mort, se remet à bouger et prend le bandit par le col. Il le regarde avec un regard terrifiant, tellement que le pauvre, pris par la peur, tombe automatiquement dans les pommes. Le combat est finalement fini. Il fut amusant pour notre héros qui a pris beaucoup de plaisir. Il enlève le sabre planté dans son corps et le jette. Kura penchant la tête avec le sourire tout en le regardant, se précipite vers lui et lui donne un bon coup de poing en pleine tête. Kuso a alors une bosse et crie légèrement de douleur. Ils se regardent, l’une en colère et l’autre se frottant la tête, et finissent par éclater de rire. Les 4 autres regardent, toujours avec cet air de ne rien comprendre. Puis l’homme a lunette fini par rire à son tour. La jeune femme le regarde et ses élèves aussi.


« Hahahaha ! Je vous jûre... Les jeunes comme eux ont l’air de beaucoup s’amuser, malgré leur passé plutôt sombre. »


Après ce combat, un jour passa. Et ce jour-là que la chose la plus exceptionnelle va arriver à notre héros. Bientôt, il pourra passer ce fameux mur qu’il connaît. Mais quel est ce mur dont il a parlé ?      


PAS TOUCHE A MES AMIS, OKAY ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuso Fumeiavatar

Messages : 15
Date d'inscription : 14/07/2014

Re: Un début particulier pour une équipe particulière   Ven 1 Aoû - 11:57
Le jour suivant, tous ceux étant présent jusqu’à la fin du combat se regroupèrent dans le bar. Le pauvre endroit avait subi un bon nombre de dommage suite à l’arrivé des bandits. Les portes arrachées, un mur troué, de multiples chaises brisées... Ceux étant lié à ce qui s’était passé ont fait le choix d’aidé la pauvre femme qui s’occupe seule de ce bar. Bien entendu, c’est personne ne sont d’autre que ceux vu avant. Kuso, Kura, Hibana la senseï, Ako et Riko les sœurs jumelles et l’homme mystérieux à lunette. Ils donnent de leur temps pour réparer les dégâts, se sentant un peu obligé vu qu’ils ont sont un peu la cause. Enfin surtout pour les autres, car pour Kura et Kuso, c’est leur métier d’aider les gens, donc ils sont obligés de le faire. Après avoir au moins nettoyé l’endroit, le groupe se repose. Ils s’assoient autour d’une table et s’assoupit après l’effort épuisant qu’ils ont fourni. La charmante serveuse leur apporte un petit rafraîchissement pour les motiver mais aussi pour les remercier. A présent elle sourit car elle sait qu’elle ne sera plus persécutée par les brutes d’avant. La lumière de la paix est apparue sur le village laissant dans l’oubli les ombres de la peur. Kuso, fatigué par le travail, remarque le visage de la femme. Il est illuminé par une grande joie. Il est alors content de l’avoir aidé, il préfère la voir ainsi qu’avant. Mais bon, à présent il a autre chose en tête. Il a réfléchit toute la nuit et a pris une décision. Il pense que c’est le bon moment pour le dire. Il prend une grande respiration, se lève d’un coup brusquement.

« Vous là ! Oui vous quatre ! Vous allez rejoindre mon équipe ! »

Un grand silence règne dans la pièce, comme si rien n’avait changé. Puis peu de temps après, il y a enfin des réactions.

« Ququququuoooooiiii ? Maismaismaismais mais attend ! Comment peux-tu sortir cela alors qu’on n’en a même pas parlé ?!

- Vous rejoindre ? C'est-à-dire que... Enfin... Je ne sais pas...

- Hmm... Tu sors ceci alors qu’on ne se connaît même pas. Tu es imprudent. Je pourrais être un criminel tu sais. Tout ce que je voudrais c’est que vous me fassiez confiance afin de vous tuer ensuite.

- Mais allons voyons calmez-vous. Bon Kura, j’ai fait mon choix hier soir. J’ai réfléchi toute la nuit pour ça. Alors pour vous madame... Vous n’avez pas le choix ! Je vous veux ! Peu de personne viendrait frapper un criminel ! Vous étiez héroïque ! Et pour finir... Toi ! Je ne pense pas que tu sois un criminel. Après tout tu nous as aidés, donc c’est une preuve que tu as bon cœur ! Hihihi ! Bon alors c’est décidez... Vous faites partis de mon équipe !

- Hey attend un peu, tu nous demande même pas notre avis ! Pff... Les jeunes sont vraiment excités de nos jours... 

- Ba c’est que... Je suis professeur vous voyez... Je ne serai pas utile... bien que je n’ai plus d’emploi... Et puis j’ai la charge de ces deux filles... Je ne peux pas les abandonner...

- Ba qu’elles viennent alors ! Plus on est nombreux mieux c’est ! Hahahaha ! »

La conversation se termine sous les rires de Kuso très content de ses actes. Kura quant à elle préfère soupirer. La professeure regarde notre héros en mode admirative. Le gars à lunette lui, ne montre aucun sentiment, juste un visage neutre. Puis les deux sœurs se regardent montrant leur incompréhension.
Le soleil part se cacher, laissant disparaître le jour pour donner place à la sombre nuit. Le bar n’était pas entièrement reconstruit mais au moins correctement recomposé. De vrai expert de chantier de construction viendront tout rétablir plus tard. En attendant, la future équipe dîne joyeusement autour dans le bar. Le repas leur est offert ainsi que les boissons. C’est une autre offre de remerciement pour avoir aidé et sauvé le bar. Tous rigolent, boivent et mangent ensemble avec une agréable ambiance. Enfin presque tous. Une personne fait croire qu’il s’amuse mais il ment. Il est en pleine confusion mais ne le dit pas et essaie de le cacher. Puis d’un coup, cette personne se lève et part de dehors. C’est le mystérieux homme à lunette. Kuso a remarqué le mensonge qu’il cachait depuis le début. Il attendait le moment où il pourrait lui parler. Et c’est maintenant qu’il le faut. Alors il se lève aussi et le rejoint. Lorsqu’il le retrouve, l’homme est assis par terre contre un mur tout en regardant les étoiles. Le jeune garçon se met en même position et attend. Un nouveau silence règne mais se brise lorsque l’adulte parle.

« La vie est dur... Hein gamin ?

- Oui c’est vrai qu’elle l’est, mais bon ce ne serait pas drôle si elle était si facile ?

- Haha ! Toujours une phrase pour faire rire. Mais ouai ce n’est pas con... Mais bon, parfois la facilité est mieux.

- J’avoue oui. Mais cela nous force à nous dépasser pour surmonter les difficultés. C’est ainsi que j’ai toujours procédé.

- Hmm je vois. Mais il y a des choses insurmontable tu sais. Tu n’y arriveras pas toujours.

- Je sais de quoi vous parlez. Je l’ai déjà rencontré... Ce mur infranchissable...

- Moi aussi petit... Nous sommes faibles hein ?

- Oui... Mais raison plus pour progresser non ? Ou encore avoir des compagnons qui peuvent nous aider. Je sais que je ne progresserai pas assez vite pour franchir ce mur. Alors c’est pour cela que j’ai besoin de gens sur qui comptait.

- Attend voir... C’est pour ça que tu veux qu’on fasse parti de ton équipe ? C’est parce que tu te sens faible seul. Et tu te dis qu’avec nous se sera mieux ?

- Oui... C’est peut-être la première fois que je vous vois, mais le peu que j’ai vu a suffi à voir vos qualités. Je suis peut-être un idiot de première classe, mais je peux être sérieux aussi. A ce moment je l’étais. Je veux vraiment que vous me rejoignez.

- Un mec qui a pour métier d’aider les gens demande de l’aide ? On croirait rêver...

- Tout le monde a besoin d’aide... Même nous... Et même vous non ?

- Je ne pense pas être pouvoir aider. Je suis foutu. Toutes mes erreurs ne peuvent pas être effacées comme cela.

- Et si vous vous rachetiez en aidant les gens ? Peut-être que pour vous c’est idiot, mais je pense que c’est la meilleure façon de faire.

- En vous rejoignant donc ? Hmm... Hahahahaha ! Tu me fais bien rire toi ! Hahahaha ! Bon aller je vais voir un coup moi. Hahahaha ! »


Il n’osait pas le dire, mais cet homme savait que ce garçon avait raison. Mais il refuse de le dire et de le montrer. Alors il préfère rire alors qu’il veut pleurer. Il n’aime pas montrer ses émotions, surtout devant ce gamin. Il veut garder sa fierté d’homme adulte. Mais pendant ce temps, Kura, la professeure ainsi que les deux sœurs jumelles avaient eux aussi une discussion.

« Alors... Vous allez nous rejoindre, demande Kura.

- Je ne sais pas... Vous savez... Ma vie n’est pas celle que je voudrais... Je rêvais de pouvoir enseigner mon savoir aux enfants ou aux adultes n’ayant pas reçu d’éducation à l’école... Mais je ne suis qu’une professeure ratée... J’ai beau avoir le savoir pour enseigner, c’est le reste qui me fait défaut...

- Vous n’êtes pas acceptés à cause de votre personnalité ? Je trouve ceci idiot ! Chacun à sa façon de vivre ! Il faut vivre comme on est et faire comme on le veut aussi !

- Oui, peut-être pour les civils comme vous... Mais pour un professeur c’est différent... Il y a des choses à respecter...

- Vous avez surement raison... Après tout je n’ai jamais eu de professeur qui m’a enseigné les choses de ce monde. Avec Kuso, on a toujours vécu comme on le sentait en apprenant de nous-même.

- Alors vous ne connaissez rien ? Mais pourtant vous voyagez dans le monde. Vous le faites alors que vous ignorez tout ? Il y a des choses dangereuses vous savez. C’est risqué d’agir ainsi.

- Bah nous on s’en fiche un peu d’être ignorant. Nous on préfère avancer et voir sur quoi on peut tomber. Enfin je dis cela mais je suis prudente moi, pas comme l’autre idiot qui agit sans réfléchir. Sauf que c’est son atout, car peu importe ce qu’il rencontre, il le surmonte. Les problèmes il connait, les résoudre sont un jeu d’enfant pour lui. Mais bref, il y a une chose dont je suis sûr pour vous. Vous n’avez peut-être pas la personnalité adaptée à ce métier, mais vous avez cette principale qualité qui est de vouloir enseigner à tous ! Pour moi ça suffit à faire de vous une professeure. Je pense que Kuso l’a compris aussi, et c’est pour ça qu’il vous veut dans son groupe. Après tout, nous ne connaissons rien, mais avec vous, on peut en savoir plus ! »

Kura affiche un grand sourire sur son visage. La jeune femme est émue par les paroles de la fille. Tellement qu’elle en tombe en larme. Puis le regard de Kura se tourne vers les deux sœurs qui n’ont pas dit un seul mot depuis le début. Elles étaient si discrètes que leur présence en était presque effacée. Pour faire connaissance avec elle, elle décide de leur parler.

« Vous n’avez pas dit grand-chose depuis le début. Qui êtes-vous déjà ?

- Moi c’est Riko, et elle c’est Ako. Je suis un peu plus âgée.

- D’accord. Alors vous êtes sœurs jumelles. C’est vrai que vous vous ressemblez. Et sinon, que faites-vous avec la professeure ? Vous n’avez pas de parent ?

- Non... Alors que nous étions seules, elle nous a pris sous sa charge. Cela fait plus de 2 mois que nous l’accompagnions. Elle nous enseigne ce qu’elle sait sur ce monde.


- D’accord je vois. Elle est très sympa cette femme. En tout cas vous êtes un peu timide. C’est normal après tout, nous sommes des inconnus. Mais pas d’inquiétude, nous n’allons rien vous faire. Vous le savez déjà, mais mon nom est Kura. Je réfléchissais un peu, et je me demandais si jamais la professeure nous rejoint, vous viendrait aussi donc ?

- Euh... Oui. Après tout, nous ne connaissons qu’elle. Et puis... Nous avons un rêve...

- Ha bien. C’est quoi ce rêve ?

- Trouver...notre...

- Allez ne soit pas timide !

- Trouver notre prince charmant...

- Hein ? C’est votre rêve ? Bon ba c’est normal pour une fille. Le principal est que vous ayez un rêve.

- Oui... Et ce garçon, le blond... Vous êtes sa petite amie ?

- HEIN ?! Mais non pas du tout !!! Jamais je ne sortirai avec lui !!! Même si la mort m’en menaçait !

- Ha je vois... Car je le trouve assez beau... En plus il est mignon...

- C’est vrai. Il est craquant et fort en plus... dit Ako pour la première fois. »


La discutions se termine sur ces mots car les deux hommes reviennent dans la salle. La serveuse revient aussi et leur dit que des chambres sont mises à leur disposition. Ils se dirigent tous vers leur lit et se repose. Enfin la plupart réfléchisse encore, repensant à toutes les paroles des deux amis prononcés avant. Puis pris par la fatigue, tous tombent dans un profond sommeil. La journée se clos ainsi. Nous ignorons encore les futures intentions de ces 4 personnes. Puis on ne sait toujours pas qu’elle est le mur se trouvant devant Kuso, ni celui de cet homme à lunette. Beaucoup de mystères règnent encore. Mais bientôt, ils seront tous dévoilés...    


PAS TOUCHE A MES AMIS, OKAY ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Re: Un début particulier pour une équipe particulière   
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Aidez moi svp pour mon équipe
» Stats Joueurs ayant joué pour l'équipe Saison 1
» ~ Aide pour former une bonne équipe.~
» Un petit conseil pour mon équipe?
» Conseil pour mon équipe.. Et shiney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Green Line RPG :: RP :: Les Blues :: East Blue :: île de Dawn :: Village de Fushia-