Partagez | 

 RP #6: Arrivée et séjour à Logue Town.

Ryoku Reikunaavatar

Messages : 37
Date d'inscription : 27/06/2014

Renom
Equipement:
Berrys:
1000/1000  (1000/1000)

RP #6: Arrivée et séjour à Logue Town.   Dim 27 Juil - 14:38
RP #6.

Arrivés à Logue Town…

 

Ryoku : Allez les gars ! Amarrez-moi ce rafiot !

 

Le navire se rapproche lentement du ponton puis, une fois bien accroché, l’équipage installe une passerelle.

 

Ryoku : Voici Logue Town. Tu penses qu’on trouvera de bons équipements Gosuke ?

Gosuke : C’est toujours mieux que celui qu’on a. Si ça ne te dérange pas j’aimerai que tu m’accompagnes au chantier naval et au marchand d’arme. Histoire d’avoir ton avis sur ce qu’ils offrent.

Ryoku : Bien sûr. Sanae, pourrais-tu surveiller le navire en mon absence ? Je vais m’absenter quelques instants, je ne serai pas long.

 

Ils partent tous les deux en direction du marchand d’armes, c’était un magasin assez grand et qui proposait de bons choix.

 

Vendeur : Oh je vous salue chers visiteurs. Que désirez-vous ?

Gosuke : Nous aimerions avoir quelques informations au sujet de vos petites marchandises.

Vendeur : Bien sûr, en quoi puis-je vous aidez ?

Ryoku : Nous cherchons à… moderniser en quelque sorte notre équipement de combat. Nous ne sommes pas vraiment bien armés.

Vendeur : Je peux vous proposer de très bonnes armes, mais ils ne sont pas à vendre… enfin du moins pas à n’importe qui. Vous devez être capitaine pour pouvoir les achetez.

Gosuke : Ça tombe bien ! Cet homme (pointant Ryoku) est précisément capitaine.

Vendeur : Oh ?! Mes excuses dans ce cas ! Je vous emmène à la réserve. (Il ouvre une trappe et les fait descendre dans un sous-sol remplie de caisses en tout genre.) Voilà. Mais puis-je vous demander qu’est-ce que vous possédez actuellement ?

Ryoku : Des sabres d’abordages comme ça. (Il lui montre ses sabres et les donne au vendeur)

Vendeur : Effectivement, ce sont des modèles assez anciens. Et leur lame s’émousse très rapidement. Il est évident que je ne peux pas vous laissez sortir sans avoir un équipement un peu plus adéquat pour vous !

Ryoku : Vous m’en voyez ravi mon ami !

Vendeur : Je peux vous proposer un marché. Je connais une entreprise qui se sert du métal des épées pour en fabriquer d’autres, plus tranchantes et plus solide. Nous pouvons peut-être faire comme un échange, même si vos épées valent moins chères que les miennes, cela vous fera quelques réductions sur le prix final.

Ryoku : Personnellement ça me va.

Vendeur : Je peux vous proposer deux types de sabres. (Il ouvre une première caisse) Voici les sabres de corsaire. Léger et souple, il vous permettra de vous défendre avec excellence. Je peux vous dire également que si vous êtes fan d’abordage, il sera votre meilleur allié.

Gosuke : Qu’en est-il du métal de la lame ?

Vendeur : C’est un fer forgé qui a été ensuite raffiné et purifié plusieurs fois. Sa durée de vie est donc assez bonne. Personnellement je la conseillerai plutôt à vos matelots. Pour vous capitaine, je vous conseille celles-ci. (Il ouvre une deuxième caisse) Les sabres d’amiral. Un contrebandier a réussi à les voler puis à me les vendre. Ils ont coûté extrêmement chers quand j’y pense…

Ryoku : Ces sabres appartenaient à la Marine ? Wouhao ! Le mec qui les a volés devait savoir ce qu’il faisait.

Gosuke : Que pouvez-vous nous dire d’autres à leur sujet ?

Vendeur : Pas grand-chose mis à part qu’ils ont toutes les qualités requise pour vous mener à la victoire.

Ryoku : Puis-je ? (dit-il en prenant un sabre)

Vendeur : Je vous en prie. (Ryoku s’écarte un peu et donne quelques coups de lame dans l’air puis il donne un coup devant lui et la rengaine)

Ryoku : J’admets qu’ils sont extra !

Vendeur : Je suis ravie que ces épées vous plaisent.

Ryoku : Essaye la Gosuke ! (Il la donne à son maitre canonnier et il fait la même chose que son capitaine)

Gosuke : J’avoue qu’il est très bien ce sabre. Même si je préfère les pistolets.

Ryoku : Combien en avez-vous en stock de comme ça ?

Vendeur : Je n’en ai que six…

Ryoku : Cela suffira. Vous mettrez les six sabres d’amiral de côté pour nous et on va prendre les sabres de corsaires pour l’équipage. Vous en avez combien ?

Vendeur : J’en ai une vingtaine, mais j’en recevrai d’autres dans une semaine.

Ryoku : Mettez en une cinquantaine de côté. On viendra les chercher quand vous aurez tout.

Vendeur : Bien monsieur.

Ryoku : Les pistolets maintenant.

Vendeur : Voilà (il ouvre plusieurs caisses). Je possède plusieurs gammes d’arme à feu. Pistolet à silex modifié, mitrailleuse et même lance-roquette si vous le souhaitez.

Ryoku : Vous mettrez 60 pistolets à silex modifiés, une vingtaine de mitrailleuses, et 4 lance-roquettes.

Vendeur : Ce sera tout ?

Ryoku : Je pense. J’espère juste que vous n’oublierez pas mes commandes.

Vendeur : Ne vous inquiétez pas. Pour une commande aussi énorme, je ne prendrai même pas le risque de les montrer au monde extérieur.

(Ils remontent à l’accueil)

Gosuke : Combien cela fait-il en tout ?

Vendeur : Alors en tout… (Il dresse une liste et consulte ses fiches…) Cela vous fait un total de 915 000 Berry.

Ryoku : Après tout ce qu’on a commandé, oui c’est normal qu’on paye autant. Il ne faut pas oublier notre marché.

Vendeur : Certainement ! Je vous propose de rassembler vos vielles épées et de me les apporter pendant que moi je m’occupe de rassemblez votre commande. Cela vous convient ?

Ryoku : Parfaitement ! Je reviendrai dans une heure sûrement.

Vendeur : Très bien ! Alors, à dans une heure ! Ce fut un plaisir de faire affaire avec vous !

Ryoku : Moi de même ! (Ils sortent du magasin)

Gosuke : Perso je pense que c’est une bonne affaire. On en aurait eu pour plus chère si on était allé ailleurs.

Ryoku : Je pense aussi. Rassemblons toutes ces vieilles babioles, payons et ramenons les nouvelles marchandises.

 

Une heure plus tard, un chariot remplit de caisse s’arrête devant le marchand d’arme, le déchargement dure 45 minutes…

 

Vendeur : J’ai compté 60 épées d’abordage. Je vais vous faire un prix de 2 000 B chacune. Cela vous fera donc 795 000 B au total.

Ryoku : Très bien. (Il pose sur le comptoir un coffre remplit d’or) Il y a 500 000 B dedans. C’est un acompte en attendant le reste de la marchandise.

Vendeur : Avec vous comme client, je vous promet de ma vie de marchands que je ne vous décevrais pas.

Ryoku : Je l’espère mon ami. Dans une semaine c’est cela ?

Vendeur : C’est exacte ! Une semaine.

Ryoku : Bien. Alors à la semaine prochaine !

Vendeur : A la semaine prochaine monsieur !

 

A Suivre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Reikunaavatar

Messages : 37
Date d'inscription : 27/06/2014

Renom
Equipement:
Berrys:
1000/1000  (1000/1000)

Re: RP #6: Arrivée et séjour à Logue Town.   Lun 28 Juil - 13:20
Suite.

 

Gosuke : Ryoku, maintenant que les réserves d’armes sont faîtes, ça te dis qu’on aille au chantier navale ?

Ryoku : C’est toi l’expert. Je te suis.

 

Ils y allèrent… Quelques temps plus tard ils y arrivent…

 

Gosuke : Nous y voilà !

Ryoku : C’est dans ce genre d’endroit qu’on répare les navires alors c’est ça ?

Gosuke : C’est exacte. De plus, tu peux demander à ce qu’on te change les canons, si tu veux renforcer certaines parties du navire ou si tu veux rajouter un petit supplément.

Ryoku : Ça me plait tout ça. Gosuke, je veux que mon navire soit l’un des plus redoutés et des plus puissants que les pirates n’aient jamais connu.

Gosuke, sourit : Capitaine, avec moi à votre bord je m’arrangerai pour qu’il ne manque rien à votre navire pour qu’il fasse très mal.

(Le marchand, ayant entendu la conversation se rapproche d’eux et les salut)

Marchands : Bienvenue chers client ! Que puis-je faire pour vous aider ?

Gosuke : Nous aimerions savoir ce que vous offrez ici dans votre chantier.

Marchand : Bien sûr, veillez me suivre je vous prie.

(Ils le suivent jusqu’à un grand bureau remplis de dossiers empilés partout)

Marchand : AH… Quelle pagaille… Une pauvre petite chatte n’y retrouverai pas ses petits… Veillez m’excuser pour ce désordre.

Ryoku : Ce n’est rien mon ami.

Marchand : Alors ? Que désirez-vous ? Nous avons des canons de dernier modèles, des plans d’amélioration, de nouvelles figures de proue…

Gosuke : Vous avez quoi en canon ?

Marchand : Nous avons des canons de 32 livres ici.

Gosuke : Nous en avons déjà…

Ryoku : Vous n’avez pas quelque chose… du genre canon portatif qui a une très grande précision… ?

Marchand : Hmmm… Oh oui je vois ! (Il cherche dans plusieurs dossiers puis il en ouvre un et le temps au capitaine) En voici. Ce sont des canons sur pivot. Comme leur nom l’indique ils sont fixé sur un pivot qui est relié et bien accroché au navire. Vous pouvez atteindre des cibles avec plus de précision. En revanche cela ne fait pas de gros dégâts sur la coque d’un navire. Il vaut mieux s’en servir pour détruire genre… je sais pas… des barils de poudre sur le pont, ou tuer des matelots en y installant de la mitraille.

Gosuke, regardant le dossier avec Ryoku : Ces canons m’ont l’air bien. Si tu veux mon avis ils seront très utiles pour tes futures conquêtes.

Ryoku : Tu sais comment ça marche ?

Gosuke : Avec les canons, j’apprends à les connaitre très rapidement !

Ryoku : Bien, dans ce cas, vous m’en mettrez 2 de côté.

Marchand : C’est noté !

Ryoku : Et euh… Vous n’auriez pas dans vos dossier un moyen de faire très mal à mes ennemis ? Du genre en pleine face.

Marchand : Oh ! Vous voulez parler d’un éperon !

Ryoku : Un éperon ?

Gosuke : C’est une pointe qu’on met sur la proue d’un navire. Si tu fonces dans un navire, il aura mal.

Ryoku : Vous m’en mettrez un s’il vous plaît.

Marchand : Bien sûr. Autre chose ?

Ryoku : Je crois qu’on a fait le tour. Vous rajouterez quelques caisses de mitraille, de boulets chainés et de boulets.

Marchand : Si je puis me permettre Monsieur, nous avons reçu une nouvelle variété de boulets.

Gosuke : Ah ?

Marchand : Ce sont des boulets explosifs. Quand vous tirez au canon, le boulet s’enflamme et il y a des substances explosives dedans. A l’impact, le boulet se brise et fais exploser tout son contenu.

Ryoku : Intéressant… Vous m’en mettrez 10 caisses. Ce sera tout je pense.

Marchant : Très bien… Les canons sur pivot seront installés tout de suite si vous le souhaitez. Et l’éperon on mettra sûrement 2 semaines pour l’installer complètement…

RYoku : Pour combien ?

Marchand : Euh… (Il réfléchit un moment) 400 000 B.

Ryoku : On vous apportera ça demain à l’aube.

Marchand : Très bien. Je vous attendrai. Mais dites-moi, quelle est le nom de votre navire ?

Ryoku : Euh…

Gosuke : Bah dis-lui.

Ryoku : Bah euh… c’est que…

Gosuke : Quoi ? Tu veux dire qu’il n’en a pas ?

Ryoku : … non…

Gosuke : Misère… On réglera cette histoire demain alors, il faut que je discute de deux ou trois choses avec mon capitaine.

Marchand : Très bien, pas de problème, je le mets à quel nom alors ?

Ryoku : Capitaine Ryoku Reikuna.

Marchand : C’est noté ! Alors… Bonne soirée Messieurs !

Gosuke, Ryoku : Bonne soirée.

 

A SUIVRE.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Reikunaavatar

Messages : 37
Date d'inscription : 27/06/2014

Renom
Equipement:
Berrys:
1000/1000  (1000/1000)

Re: RP #6: Arrivée et séjour à Logue Town.   Ven 1 Aoû - 22:32
Suite.

Gosuke : Sans déconner Ryoku… Tu me déçois…

Ryoku : Mais quoi ?!

Gosuke : Tu es Capitaine d’un des meilleurs navires pirates qui soient à ma connaissance et tu n’as toujours pas nommé ton navire !

Ryoku : Je n’ai pas vraiment eu le temps d’y réfléchir tu sais bien !

Gosuke : J’ai remarqué aussi que tu n’avais toujours pas ton pavillon ?

Ryoku : Euh… non…

Gosuke : Le pavillon d’un navire c’est important aussi ! Il l’identifie et le caractérise ! Si tu veux être le pirate le plus respecté et le plus puissant du monde tu dois avoir un bon pavillon.

Ryoku : Ok Ok c’est bon j’ai compris ! Si tu connais un vendeur de pavillon et un mec qui s’y connait en fdd se serait bien.

Inconnu : Ça par contre je peux vous renseigner. (Un homme en costume avec des lunettes s’approche d’eux. Gosuke sort son pistolet et le pointe sur l’inconnu)

Gosuke : T’es qui toi ?

Inconnu, nettoie ses lunettes : Mes excuses pour mon intrusion…

Ryoku : Ça va Gosuke. Baisse ton arme. J’écoute ce que tu as à me dire.

Inconnu : J’ai entendu votre conversation, vous recherchez un connaisseur sur les fdd ?

Ryoku : C’est cela oui.

Inconnu : Je peux vous renseigner, mais vous savez ici les temps sont durs… Cela demandera donc une petite compensation.

Ryoku : Quel est ton prix ?

Inconnu : 10 000 B si vous souhaitez découvrir l’essentiel et 100 000 B si vous voulez tous savoir.

Gosuke : Quoi ?! 100 000B ?! C’est de l’arnaque !!

Inconnu : La connaissance des fdd est très importante pour ceux qui viennent d’en acquérir… Si votre capitaine n’en est pas informé rapidement ce fdd pourrait lui causer sa perte.

Ryoku : Perso ça me va.

Gosuke : Capitaine ! Vous n’êtes pas sérieux ?

Ryoku : Même si c’est cher, je tiens à savoir les secrets des fdd. Je veux avoir son pouvoir et savoir l’utiliser correctement. J’accepte ton offre, inconnu. Puis-je savoir ton nom ?

Inconnu : Ah ! Misère ! J’en oublie les bonnes manières ! (Il se penche et salue les deux hommes) Je suis Masaru Oji. A votre service.

Ryoku : Eh bien Masaru, puis je t’inviter à boire un verre sur mon navire ?

Masaru : Eh bien… C’est une offre que je ne peux refuser…

Ryoku : Merveilleux !



Ils arrivent sur le navire quelques instants plus tard…

 

Ryoku : Allez messieurs ! Nous avons un invité ! Qu’on lui serve à boire ! (Les matelots sortent une petite table et quelques chaises. Ryoku, Gosuke et Masaru s’assoient puis ils commencent à boire.)

Masaru : Je dois admettre que votre navire est magnifique !

Ryoku : Tu es bien aimable mon cher. Inutile que nous nous vouvoyons mon ami.

Masaru : Milles excuses… C’est dans ma façon d’être… (Il regarde un moment les matelots) Vos matelots ont l’air heureux dites-moi. Vous avez l’air d’être un bon capitaine.

Ryoku : Ce sont tous des bons matelots, et je suis fier d’eux.

Masaru : Vous n’avez pas d’officiers ? Ou de seconds ?

Ryoku : Bien sûr que si. Je n’ai que Gosuke en tant que Maitre-Canonnier et ma seconde.

Masaru : Votre seconde ?

Ryoku : Oui, elle doit être dans mon bureau en train de lire un livre ou je ne sais quoi. Mais nous avions un accord me semble-t-il non ?

Masaru : Bien sûr ! Je devais vous expliquer le principe des fdd.

Ryoku : Je vous écoute. Mais allons dans mon bureau dans ce cas. Je ne veux pas que l’on nous entende.

Masaru : Naturellement. (Ils y vont)

Ryoku : Sanae, je te présente notre invité, Masaru Oji. Masaru je vous présente ma seconde, Sanae Tatsumi.

Sanae : Bonjour.

Masaru, la salue et lui prend la main : Mlle Tatsumi. C’est un honneur de vous rencontrer. (Il lui embrasse la main ce qui la rend très gênée)

Sanae : Euh… Je vous en prie…

Ryoku, fermant à clef son bureau : Nous pouvons parler maintenant.

Masaru : Vos subordonnées restent ici ?

Ryoku : Je leur fais confiance.

Masaru : Comme vous voulez. De quoi voulez-vous savoir ?

Ryoku : Tout !

Masaru : Ah lala… Par où commencer… Vous devez savoir déjà qu’un fdd fournit un pouvoir spécial à son possesseur.

Ryoku : Oui.

Masaru : Mais il en existe 3 types. Les Logias, les Zoans et les Paramecias. Moi par exemple je suis un paramécia.

Ryoku : Comment ça ? (Masaru enlève un de ses gants et pointe sa main vers Ryoku. Ses doigts deviennent soudainement noirs et s’étirent pour former une sorte de longues aiguilles qui touchent le front du Capitaine, faisant couler des petites gouttes de sang puis les pics rétrécissent et redeviennent des doigts normaux.)

Masaru : Je peux transformer n’importe quelles parties de mon corps en pics mortels.

Ryoku : Impressionnant.

Masaru : Les fdd du type Paramecia, donnent aux utilisateurs un pouvoir "surhumain" qui peut affecter son corps, manipuler l'environnement ou produire une substance quelconque et ce sont les Fruits les plus répandus dans le monde. Les types Zoans permettent à son utilisateur de se transformer en animal ou en hybride animal-humain à volonté.

Ryoku : Et les logias ?

Masaru : Ce sont les plus rares et sans doute les plus puissants. Ils donnent à son utilisateur le pouvoir de prendre la forme d'un élément naturel, de le produire et le contrôler à volonté, genre le feu, l’air ou même du sable par exemple.

Ryoku : Wouha ! C’est trop fort ! (Il prend son fdd qu’il avait trouvé et le montre à Masaru) Tu penses que c’est un type Logia ?

Masaru : On ne peut pas savoir exactement quel type est le fdd avec son apparence. Il faut le manger pour savoir.

Ryoku : Oh, dans ce cas je n’ai pas le choix…

Masaru : Une petite minute… Il y a des inconvénients à manger un fdd. Tu ne pourras plus être aspergé d’eau de mer.

Ryoku : Quoi ?!

Masaru : Plus ton corps est en contact avec de l’eau de mer, plus il s’affaiblira jusqu’à devenir totalement un légume quand il est entièrement dans l’eau.

Ryoku : Mais alors, ça veut dire…

Masaru : Oui, si vous tombez à l’eau, vous coulerez comme une enclume, et vous mourrez.

Ryoku : Merde…

Gosuke : En effet, c’est problématique surtout que t’es capitaine d’un navire. T’as toutes tes chances de tomber à la flotte.

Masaru : Mais parfois, le risque en vaut la peine Ryoku. Je tiens à préciser une chose aussi. Il est impossible de partager un fruit avec d’autres personnes. Dès le premier contact avec les lèvres de la première personne, le démon s’immisce dans ton corps.

Ryoku : On peut en avoir deux ?

Masaru : Perso je ne prendrai pas le risque…

Ryoku : Pourquoi ?

Masaru : On ne sait pas vraiment pourquoi, mais on suppose que quand tu manges un deuxième fruit, les deux démons se battent en toi pour garder son hôte. Ce qui se traduit en général par une mort après avoir souffert pendant des secondes interminables.

Ryoku : …

Sanae : C’est toi qui choisis Ryoku. Si c’était moi je prendrai le risque.

Gosuke : Moi aussi.

Masaru : Alors ? Quelle est ta décision ?

(Ryoku regarde ses amis un instant puis son fruit)

Ryoku : Sanae…

Sanae : Oui ?

Ryoku : Si un jour je devais avoir un accident, je veux que ce soit toi qui dirige le navire.

Sanae : Oui mon Capitaine.

Ryoku : Gosuke… J’ai trouvé un nom pour le navire… Ce sera le Black Plague’s Revenge. Il sera signe de malheur pour ceux qui se feront attaqué, on le verra comme la pire des maladies de ce monde et on craindra son capitaine pour son pouvoir absolu ! (Soudainement il croque le fruit, du jus s’échappe et coule sur le planché alors que le capitaine fait une grimace) Berk, c’est infecte !

Masaru : Oh j’ai peut-être oublié de préciser que le goût d’un fdd n’est pas très appréciable.

Ryoku : T’aurais pu me le dire ! Je me serai bouché le nez !

Sanae : Ryoku ! Alors ? Comment tu te sens ?

(Ryoku se concentre sur son état physique mais il ne ressent rien en particulier.)

Masaru : Il ne sentira rien pour l’instant. Il découvrira son pouvoir par hasard.

Gosuke : Quand ?

Masaru : Je ne sais pas, c’est par hasard. En tout cas tu dois éviter l’eau maintenant.

Ryoku : Bah j’ai jamais aimé me baigner dans la mer de toute façon.

 

Soudain…

 

Matelot : Capitaine ! Y a un navire de la Marine qui se ramène !



A suivre !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryoku Reikunaavatar

Messages : 37
Date d'inscription : 27/06/2014

Renom
Equipement:
Berrys:
1000/1000  (1000/1000)

Re: RP #6: Arrivée et séjour à Logue Town.   Sam 9 Aoû - 18:14
La suite.

 

Ryoku : Merde ! Vite ! On fout le camp ! Détachez le navire et déployez les voiles !

 

Ils commencent à défaire les liens qui gardent le Revenge à quai, les voiles se déploient et le navire commence à avancer une fois détaché.

 

Ryoku : Sanae ! Prends le commandement ! Je prends la barre !

Sanae : Oui Capitaine ! Déployez tout ! On veut de la vitesse ici !

Masaru : Le vent se lève Ryoku. Une tempête se prépare, vous devriez en tirer profit…

Ryoku : Bonne idée. (Il fait basculer le navire à l’opposé de celui de la Marine).

 

Sur le Man’O’War de la Marine…

 

Soldat : Commandant ! Nous avons repéré un navire ! Sans pavillon !

Commandant : Des pirates ! Poursuivez-les ! (Le navire se dirige sur le bateau pirate)

 

Sur le Revenge…

 

Sanae : Ils viennent droit sur nous !

Ryoku : Il faut aller plus vite !

Sanae : Plus vite ! Restez sous le vent et resserrez les voiles !

(Le navire prend de plus en plus de vitesse et les vagues commencent à grossir en même temps que le temps s’assombrit)

 

Chez les Marines :

 

Commandant : Parez les canons de proue !

(Les canons sortent de l’avant du navire)

Soldat : Canons de proue parés !

Commandant : Alors qu’est-ce que vous attendez ! Feu à volonté ! Tirez ! Par le fond !

(Les canons tirent alternativement)

 

Sur le Revenge…

 

(Les tirs atterrissent dans l’eau à côté du navire.)

Sanae : On se fait canarder ! Plus vite !

Masaru : Sanae ! Laissez-moi gérez l’équipage ! Vous surveillez les Marines ! Le capitaine à besoin qu’on le guide !

Sanae : Je suis pas à vos ordres ! Vous n’êtes même pas membre de ce navire !

Ryoku : Sanae ! Fais ce qu’il te dit ! Viens m’aider !

(Sanae ne réfléchit pas et court à la barre)

Masaru : Equipage ! Resserrez moi tout ça ou je vous garantis que je vous dépèce vivant !

(Les vagues deviennent gigantesques et une approche dangereusement en face du navire)

Ryoku : Accrochez-vous tous à quelques choses !!!!!

(L’équipage s’accroche à tout ce qui trouve sur la main alors que le navire affronte l’énorme vague, puis il la redescend en gagnant toujours plus de vitesse)

Sanae : Merde…

Ryoku : Sanae ! Qu’est ce qui se passe ?!

Sanae : Capitaine…

(Au moment où tout le monde regarde droit devant… Dans le silence du navire… Ils aperçoivent un gigantesque tourbillon se formant droit devant eux avec les éclairs qui tombent à son centre)

Sanae : Un maelstrom !

Gosuke : Capitaine ! On peut pas affronter un maelstrom ! On va tous crever ! On est mort !

Masaru : Non ! Faut tourner avec ! Suivez les courants et au dernier moment quittez le tourbillon !

Gosuke : Avec la Marine au c*l, on va droit au massacre !

Ryoku : Bon puisque c’est comme ça ! On va traverser ce vortex par le milieu !

(Le navire s’engage dans le tourbillon)

Ryoku : Put**n ! C’est qu’il nous tire le fumier ! Sanae aide moi !

(Elle tient la barre avec lui)

Gosuke : T’es malade ! Tu vas tous nous faire tuer !

Ryoku : Ta gu**le ! Tu me paieras 3 litres de rhum si je nous en sors vivant ! (Il lâche la barre, le navire suit les courants mais sans se rapprocher du milieu) A tribord maintenant Sanae ! (Ils tournent la barre vers la droite et le navire commence à remonter le tourbillon) Allez ! Allez ! Allez ! Remonte mon bébé ! Remonte ! (Le navire peine à sortir du vortex mais au final, il y arrive)

Masaru : Ça y est ! On est sorti !

Sanae : La marine nous suit toujours !

Ryoku : Quoi ?!

Sanae : Ils se sont fait prendre par le tourbillon !

(Le Man’O’War tourne autour du centre, pivote sur lui-même et finit par se pencher lentement jusqu’à être complètement à l’horizontale pour finir par se faire happer par le vortex. Le navire disparait ainsi que tout son équipage, sans même remonter.)

Matelot : Vague scélérate sur tribord !

Ryoku : Merde !!!!!!! (Il tente de la prendre de face mais la vague s’affale sur tout le navire)

Gosuke : Tout le monde va bien ?! (Il se tourne vers la barre et là… Il n’y avait plus personne !) CAPITAINE A LA MER !!!!! (Ils courent tous vers la barre et ils voient une corde tendue vers la mer)

Sanae, au bout de la corde, tenant Ryoku : A L’AIDE ! AIDEZ NOUS !

Gosuke : Qu’est-ce que vous attendez ?! Tirez ! (Les matelots tirent sur la corde et ils réussissent à sortir le capitaine et sa seconde) Capitaine vous allez bien ?!

Sanae : On dirait qu’il a fait un malaise.

Gosuke : Ramenez-le dans sa cabine ! Et il est où l’autre ?

Masaru, très très faible : I…ci… (Il était dans l’escalier comme s’il était à moitié mort)

Gosuke : Foutez-le lui aussi dans la cabine du capitaine !

(Ils les mettent tous les deux dans la cabine.)

 

Est-ce que Ryoku va s’en sortir ? Est-ce que l’équipage va s’en sortir ? Est-ce que le Black Plague’s Revenge restera coincé à jamais dans la tempête ? Quel est le nouveau pouvoir de Ryoku ? La suite au prochain RP !

A SUIVRE ! (Prochain RP, en Mer)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Re: RP #6: Arrivée et séjour à Logue Town.   
Revenir en haut Aller en bas
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ce jour là, à Logue Town [FB][Pv Jude ]
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Green Line RPG :: RP :: Les Blues :: East Blue :: Logue Town-