Partagez | 

 RP#11 : ... Une nouvelle commence

Keisuke AnshokuMembre des Dark NightMembre des Dark Night
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part...

Renom
Equipement:
Berrys:
750000/750000  (750000/750000)

RP#11 : ... Une nouvelle commence   Dim 30 Aoû - 13:26
Quelques semaines se sont écoulées depuis la « mort » de Keisuke. Celles-ci étaient chargées de séance intense de lavage de cerveau par Haishin.
En effet, comme l’avait annoncé le Dr Lud Valay, sa mémoire a été entièrement effacé, mais ses compétences sont restées intactes. Kei pouvait toujours se battre et grâce aux manipulations de Hainshin, il était devenu un excellent serviteur.
 
Malheureusement l’information ne tarda pas à monter jusqu’aux oreilles de Nightmare. Ce dernier a ordonné des explications immédiates à son général.
 
Night : Tu sais que je n’aime pas les surprises Haishin ! Que manigances-tu encore ??
Haishin : Mon Seigneur… Vous savez comment je suis, je ne cesse jamais de recruter de nouveaux jouets pour vous servir vous.
Night : Tais-toi ! Je t’ai donné l’autorisation pour que tu recrutes qui et comme tu veux à condition qu’il ne soit pas lié à la Marine !
Haishin : Seigneur Nightmare ! Permettez-moi de vous contredire. Ce jeune homme que nous avons ramené, n’a plus aucun lien avec la Marine bien au contraire.
Night : Explique-toi.
Haishin : Il est vrai qu’il travaillait pour elle, mais nous avons réussi à la lui en détourner. Il n’a plus aucun souvenir de son passé avec.
Night : Tu me racontes quoi là ?
Haishin : Ce que j’essaie de vous dire, c’est que nous avons réussi à effacer sa mémoire définitivement. Cependant ses compétences de combat ont pu être préservé et je dois vous avouer que depuis, elles n’ont cessé de décupler !
Night : Rien ne nous garantit que sa mémoire revienne après un certain temps !
Haishin : Je suis de cet avis, à moins que nous remplacions le vide que nous avons causé par nos propres données personnelles.
Night : …
Haishin : En effet, s’il recherche la vérité il finira par la retrouver. Mais si nous agissons comme si la vérité lui était déjà à portée, que c’est nous qui lui donnions. Comportons nous comme un sauveur pour lui, et il ne cherchera jamais ses souvenirs d’antan ! Et c’est pour cela que j’ai passé ces sept dernières semaines avec lui. Je n’ai pas arrêté de lui donner mes… propres informations personnelles… Je peux vous garantir que maintenant il nous considère comme des dieux !
Night : « Nous » ?
Haishin : Oui… et vous en tant que Dieu des dieux.
Night : Hmmm… Bien… J’accepte ta décision. Cependant je demande à voir sa motivation et ses compétences. S’il échoue il mourra de suite par mes propres mains… Et toi tu seras sévèrement puni aussi…
 
Haishin est confiant, mais il ne peut empêcher sa salive glisser le long de sa gorge et de pousser un petit gloussement.
 
Night : Si tu n’as pas confiance en ton « arme » Haishin, tu peux toujours y mettre fin maintenant. Je te pardonnerai exceptionnellement. Prends-tu le risque de mourir si je me rends compte qu’il est pire qu’une m*rde ?
 
Haishin hésite un moment, puis acquiesce.
 
Haishin : J’en paierais le prix, qu’il en soit ainsi. Mais vous ne ferez rien, vous serez satisfait du résultat.
Night : Je l’espère Haishin… Tu n’as pas intérêt à me décevoir…
Haishin : Quels sont les règles ?
Night : Ton soldat affrontera un des miens dans un match à mort. Le perdant mourra et le gagnant vivra. Tous types d’armes sont autorisés. Cela se passera sur notre terrain de divertissement…
Haishin : Il en sera ainsi.
 
Quelques jours passent, le temps que la nouvelle se répande et que tout le monde se rassemble. L’affrontement va se dérouler sur un immense terrain sous terre. Les spectateurs sont composés essentiellement de serviteurs de Night mais aussi de population en manque de divertissement qui le soutiennent aussi.
 
Night se lève et commence à parler.
 
Night : Bonsoir, mon bien aimé peuple. Le match de ce soir sera un match à mort. Pour gagner l’un doit tuer l’autre. La seule règle de ce combat, c’est que pour tuer, tout est permis. Armes et matériels sont fournis à disposition pour tuer l’autre. Le gagnant pourra vivre, mais également rejoindre la place qui lui revient à nos côtés. Pas de fuite est possible, seul la mort, ou la survie.
 
Haishin qui est à côté de lui, reste silencieux mais il ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire de satisfaction.
 
Night : Amenez les candidats !
 
Une première porte s’ouvre, dans les ténèbres deux lueurs jaune orangé paraissent puis se déplace. Keisuke entre sur le terrain lentement. La foule siffle, elle n’a pas l’air d’être satisfaite du jeune homme.
Spoiler:
 



Ce dernier se déplace toujours aussi lentement, les yeux dorés dans le vide. Puis une fois arrivé devant Nightmare, Kei s’agenouille longuement avant de le regarder droit dans les yeux.
 
Night : Bon point Haishin, c’est un bon serviteur que tu as là.
Haishin : …
Night : Mais voyons s’il est aussi bon serviteur que guerrier. Que son adversaire entre !
 
***************************START MUSIC***********************

Le sol tremble, des pas retentissent. Un gigantesque combattant empalé de pics en tout genre entre. 
Spoiler:
 
Cette montagne de muscle ne doit penser qu’à une chose : tuer. Il pousse un énorme rugissement de guerre qui fait frémir toute la foule sauf une personne : Keisuke.
 
Night : Maintenant, que le combat commence !
 
Le combattant n’hésite pas, il charge Keisuke en hurlant. Ce dernier esquive sans difficulté mais il se retrouve soudainement enchainé. Son corps étant entouré de chaine cela devait être un maître de la manipulation des chaines en tant qu’arme.
 
Kei se fait tirer lentement vers le combattant, mais il fait un geste circulaire avec son autre jambe, provoquant une lame d’air qui déséquilibre l’autre.
 
Night : Je vois qu’il maitrise bien le pied ouragan…
 
Kei se libère et se relève rapidement avec un saut carpé. La brute s’énerve et fait tourner ses chaines autour des poignées avant de les élancer vers l’horizon.
 
Kei : Tekkaï…
 
Il tend le bras et rattrape soudainement la chaîne. La brute n’en revient pas, il le tire violemment vers lui, Kei est projeté vers lui. Mais il ne semble pas s’inquiéter. Au moment ou la grosse brute s’apprêtait à donner un puissant coup de poing, Kei semble soudainement disparaitre.
 
Il était en fait prêt de l’arsenal où sont stockées les épées. Il choisit un katana puis se retourne.
 
Kei : Je pense que nous pouvons vraiment commencer maintenant… Soru.
 
Il disparaît puis réapparait à deux, non, trois endroits en même temps ! Le géant est face à trois Keisuke dans trois positions différentes. Le pire pour lui c’est qu’ils semblent se déplacer lentement vers lui ! Ces clones ont l’air tellement réel et c’est au moment où la brute se jette sur l’un d’eux que la silhouette disparaît. Puis une profonde entaille s’en suit au niveau du dos, Kei réapparait en face de lui.
La brute tente de l’attraper mais il disparaît à nouveau et une autre entaille au niveau de l’abdomen s’en suit. A chaque geste qu’il fait, Kei l’entaille à des profondeurs et à des endroits différents.
La torture pour le géant dure presque une minute entière à être sous la pluie de coups de sabre, de nombreux filets de sang s’échappent de son corps. Il sent maintenant ses forces commencées à se vider. Dans un élan de rage il s’arrache un de ses pics dans le corps et donne des coups dans le vent, en vain. Il tombe presque à terre, vidé de toute énergie et essouflé.
Kei réapparait une nouvelle fois devant lui.
 
Keisuke : Tu peux abandonner maintenant si tu veux… Je t’offrirai une mort rapide, et sans douleur…
 
Le géant ne semble pas coopérer puis Kei réapparait derrière lui avec un long filet de sang qui s’échappe du coup de son adversaire.
 
Kei : Tant pis.
 
Il s’asphyxie et se vide de son sang, puis il tombe à terre en se noyant dans son propre sang. Kei n’a pas l’air d’avoir eu beaucoup de difficulté dans ce combat…
 
***********************************STOP MUSIC*******************
Night : Suivant !
 
*********************************START MUSIC**********************

Les portes s’ouvre, et plusieurs dizaines d’hommes en sorte. Tous armés jusqu’aux dents.
 
Night : Je veux avoir la certitude que ton guerrier Haishin soit bien celui que tu idolâtres…
Haishin : Je peux précisément vous dire ce qu’il va faire…
Night : Tiens donc ?
Haishin : Il va tous les décapiter. Concentrez-vous et regardez le résultat.
 
Kei se prépare, puis alors que pour Haishin et Night le temps se ralentit, Kei s’élance dans une course éclaire vers ses opposants. Puis il semble disparaitre et se jette sur un premier qu’il décapite, puis le deuxième, etc.
Pourtant, les coups de sabre sont partis mais les têtes restent pourtant bien en place sur leur buste. Night qui voit le spectacle de ses propres yeux admet avoir affaire à un être très rapide et très précis dans ses meurtres.
Alors que le temps semble revenir à son cours normal. Un malaise se fait ressentir entre les soldats. Ils se regardent tous puis voient tous ensemble leur tête tomber par terre.
 
Kei se retourne soudainement vers Nightmare, puis il s’agenouille une dernière fois avant de repartir.
La foule est sans voix. Haishin applaudit tout seul.
 
Night : Quel monstre m’as-tu donc créé ?
Haishin : Un simple serviteur.
Night : Un combat ne justifie en rien sa force. Je vais lui donner une chance. Il va devoir réussir une mission pour moi.
Haishin : Comme il vous plaira.
 

A SUIVRE


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Green Line RPG :: RP :: Nouveau-Monde :: Archipel Jugoku :: Spukschloss :: Chateau-