Partagez | 

 RP #3, la suite + l'entrainement : Keisuke Anshoku (flashback)

Keisuke AnshokuMembre des Dark NightMembre des Dark Night
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part...

Renom
Equipement:
Berrys:
750000/750000  (750000/750000)

RP #3, la suite + l'entrainement : Keisuke Anshoku (flashback)    Mer 28 Mai - 16:40
Précédemment… Kei n’a pas réussi à vaincre Drew et est tombé dans un coma. Quelques temps après son réveil, il est interpellé par une vieille connaissance, Kakuzo et fait connaissance avec son partenaire de mission Rohr. Les deux hommes lui firent une proposition… rejoindre la Guilde des Chasseurs de prime ! Keisuke accepta sans hésiter mais il perdit connaissance suite à un coup de pipe géante placé par Rohr. Qu’est-ce que les Devil Hunters lui préparent ? Quel destin attend Keisuke ? Votre RP….
 
Kei : *J’entends la mer… J’ai l’impression de flotter… Que m’est-il arrivé ?*
Une voix grave déformée : Hé ! Hé ! Réveille-toi !
Kei : *Hm ?*
(Kei ouvre les yeux, il aperçoit deux hommes qui le regardent mais il est pris par une migraine soudaine et très douloureuse)
Kei : GNAH ! Ma tête !
Rohr : Tu t’en remettras, j’ai tapé au minimum de ma force.
Kei : AH ! C’est comme si un éléphant m’avait marché sur le crâne !
Kakuzo : Un éléphant ? Oui mais il t’a pas marché dessus il t’a juste frappé.
Rohr : Dis que je suis gros pendant que t’y es !
Kakuzo : Loin de moi cette idée mon ami.
(Ils arrivent sur une île luxuriante avec des arbres et une forêt à perte de vu)
Kakuzo : Suis-nous.
(Ils marchent sur un sentier quelques temps puis le quittent et avance péniblement dans la jungle et les racines des arbres)
Kei : Vous êtes sûr de savoir où vous allez ?
Rohr : T’inquiètes pas, on a déjà retrouvé la base des centaines de fois dans cette jungle.
(Ils continuent de marcher, quelques vingtaine de minutes, quelques heure peut-être, et Kei commence légèrement à fatiguer, il a des crampes au niveau des jambes.
Une demi-heure plus tard, Kei se pose des questions, il a l’impression de reconnaître les lieux.)
Kei : Dites, on est où exactement ? J’ai l’impression qu’on est déjà passé par là.
(Les deux compères se regardent et sourient, puis se retournent)
Kakuzo : Bravo tu viens de réussir le premier test pour intégrer la Guilde !
Kei : Hein ?
Rohr : On voulait voir si t’étais du genre soumis imbécile idiot ou si tu étais du genre débrouillard, malin et réfléchi.
Kei, surpris : Vous voulez dire qu’on est passé plusieurs fois au même endroit en permanence durant ces dizaines heures de marche ?!
Kakuzo : C’est tout à fait ça ! (Avec sourire)
Kei, désappointé : Non mais vous vous foutez de ma gueule ou quoi ?!! Vous aviez dit que j’intégrerai la guilde si j’acceptais !!! J’ai accepté !! Alors emmenez-moi dans votre guilde !!!
Rohr, amusé : C’est toujours marrants de faire tourner les nouveaux en bourrique Kei ! Tu n’es pas le premier à qui ça arrive et tu ne seras certainement pas le dernier !
Kakuzo : Néanmoins, le gamin a raison, la plaisanterie a assez duré, j’ai soif et je veux rentrer, j’aimerai boire quelque chose et vite.
Rohr, rigole : AHAHA ! Je croyais que tu avais emmené des bouteilles pour le voyage !
Kakuzo : Je les ai bus pendant le trajet mais elles n’ont pas duré longtemps… elles avaient un goût d’eau minérale…
Rohr : (Fume un peu de sa pipe) Oui ceci-dit je commence à manquer moi aussi, j’ai presque plus d’herbes.
Kakuzo : Bon bah on y va et cette fois-ci pas de blague.
(Ils marchent jusqu’à une sorte de crevasse puis Kakuzo caresse la roche et fais signe à son partenaire)
Kakuzo : C’est l’une des entrées, frappe dans cette zone-là.
Rohr : Très bien !
Kakuzo : Dépêche je commence à reprendre tous mes sens !
(Rohr inspire longuement dans sa pipe puis expire avant de charger son coup de pipe et de frapper exactement à l’endroit où son coéquipier lui a indiqué)
Rohr : Toc toc !
Kakuzo : Entrez c’est ouvert !
(Ils entrent dans la galerie et la porte se referme derrière eux. Ils avancent dans un grotte à peine éclairée puis tourne à gauche à croisement, puis à droite, puis encore à droite, puis tout droit, puis à gauche,… Ils arrivent à une porte, l’ouvrent et sortent… Devant eux se dresse une énorme muraille avec une gigantesque porte !)
 
 
Kakuzo : Voilà l’entrée ! Ah ! Bientôt chez soi !
Rohr : Tsu devrait être dans le coin normalement.
Kei : Qui est Tsu ?
Rohr : Notre gardien. Tsu ! Où tu te caches !!!?
(Un homme en costard surgit de nulle part et avance vers nous avant de nous saluer)
Tsu : Bien le bonjour messieurs. Vous devez être le nouveau, Keisuke Anshoku, je présume ? Ravi de vous rencontrer !
Kei : Moi de même.
Kakuzo : Bon allez Tsu ouvre nous la porte ! On a soif !
Tsu : Bien ! (Il s’approche de la porte géante puis sort une clef, murmure quelque chose, puis insère la clef dans la serrure. Un gros CLIC se fait entendre, puis deux, puis trois, puis quatre, puis cinq, puis six, puis sept. La porte géante s’ouvre et les 3 hommes entrent puis elle se referme en provoquant un gros BOUM)
Rohr : Nous y sommes presque !
(En marchant Kei ne put s’empêcher de poser la main sur son katana, il ressent une présence, quelqu’un les observe)
Kakuzo : T’en fais pas ! Ils ne sont pas hostiles ce sont nos alliés.


Quelques temps plus tard…
 
Kakuzo : Ah enfin !
(Un gigantesque château est au bout du chemin ! Sur la porte centrale est marquée « Shouldn’t pass »)
Kei : Pourquoi on ne devrait pas prendre cette porte ?
Rohr : Oh ça ? C’est juste pour éloigner les intrus ou les étrangers qui viennent fouiner un peu trop près dans nos affaires. Et t’en fais pas pour le château, il paraît grand mais c’est plus petit à l’intérieur !
(Ils ouvrent la porte, elle donne accès à une gigantesque salle !!!)
Kei : *Plus petit à l’intérieur ? Tsss*
(Ils marchent au centre de la salle puis les deux hommes se retournent)
Kakuzo : Bon, l’un des nôtres va t’emmener au bureau du chef. Il va procéder à ton intégration dans la guilde, excuse nous mais on a des trucs à faire ! (Il s’en va)
Rohr : Un conseil quand t’y sera, si tu vois qu’il est de mauvais poil, joue pas le malin avec le chef, il a du mal à supporter ceux qui le prennent de haut. (Il s’en va)
Voix grave : C’est toi Keisuke Anshoku ?
(Kei est surpris, il regarde partout et voit un peu plus bas, un koala rose avec une bouteille d’alcool à la main)
Voix grave : Bonjour, je suis Isensho Topper, j’ai été chargé de vous amener au bureau du patron. Veillez me suivre.
(Ils empruntent un escalier, prennent un couloir, reprennent encore un escalier, puis tournent à droite au bout du couloir et ils arrivent à une porte noire aux bords dorés)
Isensho : Entre, le patron t’attend, je t’attendrai ici, si tu me vois pas attends-moi, tu risques de te perdre si tu t’aventures tout seul.
(Kei, malgré son air habituel calme, ressent un léger stress, il ouvre la porte en fixant le sol puis la referme et quand il se retourne, que voit-il ?!
Kei : *Oh mon Dieu !*
 

A Suivre…



Spoiler:
 





Dernière édition par Keisuke Anshoku le Ven 30 Mai - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keisuke AnshokuMembre des Dark NightMembre des Dark Night
avatar

Messages : 197
Date d'inscription : 13/05/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part...

Renom
Equipement:
Berrys:
750000/750000  (750000/750000)

Re: RP #3, la suite + l'entrainement : Keisuke Anshoku (flashback)    Ven 30 Mai - 12:59
Kei : *Oh mon Dieu*
(Un vieil homme, très musclé et avec une barbe qui remonte jusqu’à ses oreilles se tourne de son siège et observe le jeune homme, Kei est surpris par cette carrure et par cette aura qu’il dégage)
Vieil homme : Bonjour, je suis le chef de la guilde des chasseurs de prime, je suis Junzo Tsugaru, mais mon rang t’oblige à m’appeler chef ou monsieur, c’est clair ?
Kei, intimidé : Oui Monsieur…
Junzo : Bien, si tu es ici c’est pour rejoindre notre ordre je me trompe ?
Kei : Non Monsieur…
Junzo : Très bien, alors tu vas devoir remplir quelques documents et lire quelques formulaires, mais je tiens à te dire une chose avant que tu t’y mettes.
Kei : Quoi donc ?
Junzo : Entre chasseurs de prime, il est interdit de se blesser mutuellement ou de tuer un collègue, autrement dit si tu le fais, tu en subiras les conséquences. Vu ?
Kei : Oui Monsieur.
Junzo : Deuxième point, pour l’instant tu n’es qu’une larve, nous allons te former après ton intégration, tu ne pourras pas faire de mission pour l’instant, mais quand tu pourras, quand tu auras capturé quelqu’un, la guilde prélève 75% de la prime.
(Kei était stupéfait, 75% c’était énorme pour lui)
Junzo : Enorme n’est-ce pas ? Mais il faut savoir que tout est fourni par la guilde, le toit, les chambres, la nourriture, l’eau, les entrainements. Donc il est normal que nous prenions un peu de ta prime. Compris ?
Kei : Oui Monsieur…
Junzo : Bien ! On va pouvoir se mettre à la paperasse ! Assis toi. (Il prend place sur une chaise) Voici le premier, tu marques ton nom et ton prénom ici, tu mets ton âge là, le nom de tes parents, et la cause de ta venue ici. (Kei s’exécute, mais il ne marque rien sur la case « parents ») Tu n’as rien marqué ici.
Kei : Je ne me souviens plus de leur nom.
Junzo : Excuse-moi ?
Kei : Ils sont morts il y a 10 ans. (Sur ces mots, Junzo ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire, pour lui, un enfant perdu et orphelin était surement l’une des créatures les plus fascinantes au combat. Refoulées par la haine, la honte et la colère, ces créatures pouvaient devenir des bêtes féroces.)
Junzo : Très bien (Il reprend le formulaire et lui en donne un autre) Je te demande de faire une signature ici et… (Il prend un couteau et le pose sur la table) tu devras faire un serment par le sang. (Kei signe et prend le couteau) Jures-tu de servir la cause des Devil Hunters ?
Kei : Oui.
Junzo : Promets-tu de ne jamais t’en prendre à tes camarades ou à tes supérieurs ?
Kei : Oui, je le jure.
Junzo : Bien, alors vas-y.
(Kei referme sa main sur la lame et d’un geste, il se taille une plaie profonde dans celle-ci et il la pose sur le papier blanc alors maintenant taché de sang.)
Junzo : T’y es pas allé de main morte ! Ça me plaît ! Bienvenue dans la Guilde des Devil Hunter Keisuke Anshoku ! Maintenant rejoins Kyoju, c’est lui qui va t’entrainer, au premier regard il te paraîtra bizarre, mais tu verras c’est un excellent professeur. (Kei, se lève et s’approche de la porte) Keisuke ! (Il se retourne) Pas d’entourloupes avec nous, sers nous bien, et nous saurons te récompenser comme il se doit, nous n’avons qu’une parole.
Kei : Bien Monsieur. (Il sort, mais pas de koala en vue…) Qu’est-ce que…  (Isensho était par terre, affalé contre le mur, avec cinq bouteilles d’alcool à côté de lui, il pionce. Kei s’approche de lui et lui prend une bouteille à moitié pleine) J’t’emprunte ça. (Il boit quelque gorgée puis la remet à sa place) N’empêche, leurs bouteilles sont vraiment bonnes. (Il s’avance dans le couloir puis rejoins le centre d’entrainement, une voix étrange l’interpelle)
Voix étrange : C’est toi le nouveau ? Keisuke Anshoku ? (Kei se retourne et voit un monstre violet doté de plusieurs tentacules !) Ouais, c’est toi la nouvelle larve hein ? Pour plus longtemps maintenant, je suis ton maître maintenant, je suis Kyoju Fowler !
Kei, se lève : Je suis prêt !
Kyoju, amusé : Tu vas bientôt me retirer ce sourire, mais tu m’amuses bien déjà, alors tu vas commencer tout de suite !

*************************************START MUSIC***************************



L’entrainement commença alors ! Il était très dur et très rude, les conditions étaient poussées jusqu’à leur extrême. Cet entraînement intensif devait pousser le moral et le physique des recrues jusqu’au bout, pour leur permettre de faire remonter leurs émotions les plus noires. Ces émotions leurs permettaient d’acquérir une force énorme, qui les aideraient à résister aux épreuves difficiles de l’homme poulpe ! Kei n’était pas le premier à qui ça arrivait et il n’est sûrement pas le dernier ! Il était déjà suffisamment en colère contre les pirates, mais Kyoju lui a fait découvrir la haine la plus pure, la plus noire, et la plus dangereuse qu’il n’est jamais connu.


Kyoju, crie : Tes parents ! Ils sont morts à cause de toi ! Parce que t’étais trop faible pour les sauver ! Alors tu veux les venger ?!
Kei, entrain de frapper un chêne : Oui je veux les venger !
Kyoju : Tu veux les venger ?! Je n’entends rien du tout !?
Kei, frappe toujours de plus en plus fort, ses poings sont en sang : Oui ! Je veux les venger !
Kyoju : Et bien ce n’est pas gagné ! Tu es trop faible pour les venger ! T’es qu’une larve, un incapable ! (Kei crie et son aura vire du rouge au violet, une aura maléfique qui ne cesse de s’amplifier ! Dans sa tête, tout se bousculait, mais il aimait ça, la douleur, la colère, la haine, la souffrance, c’est ce qui le faisait vivre ! C’est ce qui le rendait plus fort !)

Au début, Keisuke devait commencer par 300 pompes en moins de 2 minutes. S’il n’y arrivait pas, il se faisait fouetter. Mais au bout d’un mois, les épreuves changent, il devait frapper un chêne en permanence sans s’arrêter. Son objectif ? Couper le chêne haut de plus de 100 mètres rien qu’avec ses poings ! Kyoju réveillait en Kei une force incommensurable, c’était le but ultime. Quelques semaines plus tard, l’arbre tombe (cela fait du bois pour le feu) et l’épreuve change encore une fois.  Kei devait ensuite faire le tour de l’île 3 fois en une journée ! S’il n’y arrivait pas à terme, il se faisait frappé par d’autres recrues. Mais tout entrainement finit toujours par être accomplis ! Le suivant servait à renforcer le mental, il devait soulever un rocher et le porter sur son dos et faire le tour d’un ilot  sans le faire tomber et en une journée, évidemment les recrues lui jetaient des bombes et des couteaux anesthésiants, rendant le parcours impossible. Comme punition, Kyoju laissait ses recrues se défouler sur Kei puis ils l’emmenèrent dans la forêt et l’abandonna aux traqueurs toute la nuit. Kei n’avait aucune lumière avec lui, et aucun moyen d’orientation, la forêt était si dense, il ne pouvait pas voir le ciel, seul les traqueurs connaissaient parfaitement cette forêt. Il devait retrouver son chemin, tout en évitant l’attaque des traqueurs et éviter de se perdre. Le prochain entrainement consiste à renforcer la défense, on demandait à Rohr de frapper ces recrues où qu’il le voulait sur leur corps. Les coups étaient souvent très douloureux, et les victimes agonisaient avec leurs hémorragies internes, mais au final, la douleur ne se refaisait plus sentir par Keisuke. Alors on utilisait des couteaux ou des lames enduit d’une substance qui empêchait aux plaies de cicatriser correctement et qui provoquaient une douleur intense !


********************************STOP MUSIC******************************


Mais quelques mois plus tard, tous ces entrainements ont portés leur fruit et Keisuke est devenu un guerrier accompli, il parvient à résister aux douleurs les plus insupportables, sa force a sans doute quintupler depuis ce fameux match contre drew mais sa vitesse reste toutefois la même et face à certains membres, il est beaucoup moins rapide mais il reste agile et rusé.


Kyoju : Keisuke, le patron te demande.
Kei, en train de méditer, se lève : Bien. (Il rejoint le chef de la guilde à son bureau alors qu’il est torse nu, exposant de nombreuses cicatrices et bleus dû à l’entrainement, Junzo reste surpris de l’indifférence du jeune homme)
Junzo : Bienvenue jeune recrue ! Asseyez-vous. (il s’assoit et Junzo sort une bouteille et deux verres) Un verre ?
Kei, satisfait : Volontiers. (Il lui remplit son verre et d’une traite Kei boit son verre alors que Junzo n’y a même pas touché)
Junzo : T’avais soif dis donc !
Kei : L’alcool me détend,  ça fait 3 mois qu’on m’en a priver.
Junzo : Ah oui ? Ils sont dur avec vous je trouve.
Kei : Je trouve aussi. Mais je m’en fiche.
Junzo : Quand même, je demanderai à ce qu’on vous donne au moins un verre de whisky par jour.
Kei : Merci Monsieur.
Junzo : Bref, je vous ai convoqué parce que vous avez mené votre entrainement à la perfection et que vous allez maintenant avoir votre première mission.
Kei : (Intéressé, il commence à se lécher les lèvres et sourie) J’écoute.
Junzo : Votre cible est un dénommé Inno.  Il est recherché pour vol, crime contre l’ordre public et attaque à main armée. D’après nos sources, ce n’est pas quelqu’un de très futé, pour votre genre de personne, ce sera un jeu d’enfant !
Kei : Puis-je savoir quel prix ?
Junzo : 3 500 000 Berrys. Donc au final, cela vous reviendra pour vous à une somme de 875 000 B.
Kei : Bien j’accepte la mission.
Junzo : Parfait, rendez-vous sur l’archipel Sabaody, dans la zone 63, votre contact est Chihiro Makyoveru, un colonel de la Marine. Il vous conduira à votre cible.
Kei : Très bien, je m’y mets en route !
Junzo : Bonne chance !
(Kei s’en va, il retourne dans sa chambre, prend de nouveau vêtements, affute son katana, met son bandana, prépare quelques provisions et part pour le port.)

Sur le bateau, il tient la photo de sa cible.


Kei : Inno hein ? Attends un peu, je viens te chercher !
 

A SUIVRE !!! (Voir RP dans « Archipel Sabaody »)


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Green Line RPG :: RP :: Grand Line :: voie 1 :: Cacciatore-